Masters de Londres : Stefanos Tsitsipas s'offre une première victoire face à Daniil Medevedev

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Stefanos Tsitsipas
Stefanos Tsitsipas | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Entrée en matière réussie pour Stefanos Tsitsipas au Masters. Pour sa première dans le tournoi des maîtres, le Grec a dominé ce lundi le Russe Daniil Medvedev (7-5, 6-4), qui restait sur une élimination surprise à Bercy après six finales consécutives. Une victoire logique, qui permet au sixième joueur mondial de prendre provisoirement la tête du groupe Andre Agassi, en attendant la rencontre entre Rafael Nadal et Alexander Zverev dans la soirée.

Stefanos Tsitsipas ne pouvait pas rêver meilleurs débuts au Masters de Londres. Qualifié pour la première fois de sa carrière au tournoi des maîtres, le Grec a parfaitement géré l'événement en dominant ce lundi un autre novice dans le tournoi. Quatrième à l'ATP, Daniil Medvedev n'a pas fait le poids face à l'Athénien, qu'il avait pourtant toujours battu jusque-là (5 confrontations, 5 victoires). Fébrile dans le tie-break de la première manche, le finaliste de l'US Open a concédé son seul et unique break au pire des moments dans la seconde, s'inclinant finalement (7-5, 6-4). Le Russe est déjà dos au mur avant de retrouver Alexander Zverev, tenant du titre, mercredi. 

à voir aussi Masters : Revivez la déferlante Djokovic face à Berrettini Masters : Revivez la déferlante Djokovic face à Berrettini

Ce premier match dans le groupe Andre Agassi promettait beaucoup entre les deux leaders de la NextGen. Revanchard après son élimination précoce au Masters de Paris-Bercy face à Jérémy Chardy, Daniil Medvedev avait à coeur de bien débuter face à Stefanos Tsitsipas, qu'il avait déjà dominé il y a trois semaines en demi-finale à Shanghai. Pourtant, c'est bien l'Athénien qui a mis les meilleurs ingrédients dans ce match, notamment dans le tie-break du premier set, où ses prises d’initiatives au filet ont été récompensées (7-5). 

Tsitsipas intenable sur sa première balle 

Avant cela, les deux joueurs s'étaient montrés intenables au service, ne concédant aucun break. Meilleur sur sa première balle (69% de premiers services sur l'ensemble du match), Medvedev na pas su convertir ses rares opportunités, quand son adversaire se montrait dans le même temps quasiment parfait derrière sa mise en jeu. Le Grec, sixième à l'ATP, a remporté 89% de points derrière sa première balle, compensant ainsi son faible rendement sur ses balles de break (1/4). 

La seule convertie a finalement été la bonne pour Tsitsipas, puisqu'elle lui a permis de servir pour le match dans le deuxième set. Plus entreprenant après l'heure de jeu, le Russe a finalement craqué à 4-4, alors qu'il tenait parfaitement son service jusque-là. C'est sur un retour flottant mal jugé de la part de Medvedev que le récent demi-finaliste du tournoi de Pékin a pu s'offrir l’opportunité de breaker, et il ne l'a pas manquée. Impeccable au filet, il a ensuite validé son avance pour l'emporter (7-5, 6-4 en 1h42 de jeu).

Éliminé en quarts de finale à Bercy la semaine dernière, Stefanos Tsitsipas s'offre là une première victoire de prestige dans le tournoi des maîtres. Il prend les commandes du groupe Agassi et peut préparer sereinement son prochain duel face à Rafael Nadal, qui aura lieu mercredi. Une rencontre qui aura certainement pour enjeu la première place de la poule.