Roger Federer
La joie du Suisse et numéro 3 mondial, Roger Federer. | Alexey Filippov / Sputnik

Masters de Londres : Roger Federer élimine Novak Djokovic et se qualifie en demi-finales

Publié le , modifié le

Roger Federer a déroulé face à Novak Djokovic (6-4, 6-3) dans la dernière rencontre du Groupe Björn Borg du Masters de Londres. Ce succès permet au Suisse de se qualifier pour le dernier carré des ATP Finals alors que le Serbe, numéro deux mondial, est éliminé.

C'était le choc tant attendu de ce premier tour des ATP Finals de Londres. Un "petit" remake de la finale dantesque du dernier Wimbledon alors remportée par le Serbe au bout d'un combat titanesque. Ce soir, la partie n'a en rien ressemblé à leur dernière confrontation tant Roger Federer a semblé supérieur à Novak Djokovic. Le Suisse, troisième au classement ATP, a pu compter sur un service exceptionnel et une mobilité incroyable pour écœurer le Serbe, étouffé et vaincu à la régulière en deux manches sèches 6-4, 6-3, et 1h13 de jeu. La victoire la plus rapide de l'Helvète contre le Serbe. Le Maestro se qualifie ainsi pour sa 16e demi-finale - en 17 participations - au Masters alors que Djokovic est éliminé, faisant ainsi une croix sur la place de numéro un mondiale à la fin de saison puisque Rafael Nadal est assuré de finir sur le trône.

Visiblement, le match surréaliste contre Dominic Thiem a laissé des traces. Si Roger Federer s'est montré imperturbable (ndlr : une seule balle de break concédée, 81% de points gagnés sur 1er service), Novak Djokovic a rapidement montré ses limites. Incapable de tenir l'échange, une hérésie pour le Serbe, et surtout sans solution face au service destructeur de Federer (Ndlr : 3 points lâchés seulement sur 23 joués en première manche notamment), Djoko a subi la loi du Maestro quasiment toute la partie, sans doute encore touché par son duel incroyable de près de 3h contre l'Autrichien. Du coup, "Rodgeur" a pris rapidement les commandes, prenant le service de son adversaire sur sa deuxième occasion (2-1) avant de dérouler sur sa mise en jeu pour boucler une première manche ahurissante en tous points pour le Suisse (6-4).

Federer met fin à quatre ans de disette

En difficulté face à Thiem, Federer a montré un tout autre visage, gérant les moments chauds avec brio. Outre le fait qu'il a gardé une fiabilité insolente sur sa première balle (ndlr : 73,5%, du jamais vu pour lui contre Djoko), l'homme aux 20 titres en Grand Chelem a su se montrer imperturbable dans le seconde manche. Même quand Novak Djokovic a eu l'occasion de prendre son service, la seule balle de break concédée (6-4, 2-2), Federer a ressorti deux missiles dont il avait le secret ce soir: un service gagnant et un ace (12 au total !). Sans aucun doute le tournant de la partie pour les deux hommes tant la suite a symbolisé la défaillance de l'un et la domination de l'autre. Se plaignant d'un poignet visiblement douloureux, Djokovic s'est agacé avant de sortir, doucement mais sûrement à l'image du dernier jeu blanc (6-4, 6-3), d'un match qu'il n'a jamais su prendre à son compte tant le numéro trois mondial était dans un grand soir. Roger Federer, qui met fin à quatre ans sans victoire face à son adversaire du soir, semble avoir retrouvé de sa superbe au meilleur des moments. En demi-finales, le Suisse pourrait affronter Stefanos Tsitsipas ou Rafael Nadal.