Herbert/Mahut

Masters de Londres : Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut titrés en double

Publié le , modifié le

Battus en finale l'an passé, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont eu leur revanche. La paire tricolore s'est imposée ce dimanche en finale du Masters de Londres en dominant le duo Klaasen/Venus en deux sets, 6-3, 6-4, et étoffe un peu plus son large palmarès.

C’était le seul grand titre qui manquait à leur palmarès, en attendant peut-être les Jeux Olympiques de Tokyo l’été prochain. Battus l’an passé en finale par Mike Bryan et Jack Sock après avoir eu une balle de match au bout de leur raquette, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut n’ont cette fois pas tremblé pour aller chercher un premier titre au Masters de Londres. Un ace de Herbert pour conclure la première manche, un service gagnant de Mahut sur leur première balle de match, pour une victoire nette en deux sets face à la paire Klaasen/Venus, 6-3, 6-4. Deux semaines après leur victoire au Masters 1000 de Paris, les patrons du double sont bien de retour.

"Être à nouveau en finale ici, après celle de l'année dernière, c'est comme une deuxième chance et on va essayer de la saisir." La chance a été saisie à pleines mains, et la désillusion de l'an passé définitivement oubliée. Arrivés en finale avec un bilan immaculé de 3 victoires et 6 sets gagnés pour zéro perdu (14 sets remportés de rang si l'on remonte au Masters 1000 de Paris), Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont fait honneur à leur statut de grands favoris. Encore une fois ce dimanche, ils ont été intouchables et ont toujours évolué un cran au-dessus de leurs adversaires.

Raven Klaasen et Michael Venus ont probablement laissé passer l'une de leur maigre chance dès l'entame de cette finale. Trois opportunités de breaker le duo français dès le troisième jeu du match : trois cadeaux que Herbert et Mahut vont prendre un malin plaisir à balayer d'un revers de main, avant de prendre les devants dès le jeu suivant pour aller conclure sereinement cette première manche sur un ace d'un Pierre-Hugues Herbert à la justesse acérée ce dimanche.

Solides sur leur mise en jeu (83% de points gagnés derrière leur première balle), les Tricolores n'ont jamais relâché l'étau et ont reproduit une deuxième manche à l'image de la première. Une balle de break sauvée, avant le coup de poignard au jeu suivant avec un break sur une nouvelle double-faute de Klaasen. Et cette fois, pas de bras qui tremble au moment de conclure. Un service gagnant de Nicolas Mahut et un sacre sans fioriture en 1h10 pour enfin lever les bras à Londres.

Herbert et Mahut retrouvent leurs bonnes habitudes

Une victoire, la deuxième pour un duo 100% français au Masters après Llodra/Santoro en 2005, qui confirme plus que jamais la bonne forme du duo Herbert-Mahut malgré une saison agitée. Séparés pendant quelques mois cette saison suite aux envies du premier de se consacrer à sa carrière en simple, les deux tricolores se sont retrouvés pour l'US Open et ont repris leurs bonnes habitudes sur la scène du double : gagner, encore et encore. Un nouveau titre qui s'ajoute aux quatre titres du Grand Chelem - dont l'Open d'Australie en janvier dernier - et aux sept Masters 1000 déjà conquis. Toujours plus haut, en attendant la Coupe Davis dès la semaine prochaine à Madrid.