Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut
Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut | AFP

Masters de Londres : La paire Herbert-Mahut qualifiée pour les demi-finales après sa victoire sur Krawietz et Mies

Publié le , modifié le

Deux sur deux pour Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert. Après leur victoire inaugurale face à la paire de numéros un mondiaux Juan Sebastian Cabal - Robert Farah, les Français ont parfaitement enchaîné ce mercredi, en disposant des Allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies 7-5, 7-6(3). Un an après leur échec en finale, ils sont qualifiés pour les demi-finales du Masters, l’un des seuls grands tournois qui manquent encore à leur palmarès.

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert pouvaient difficilement mieux débuter leur Masters. Deux jours après avoir dominé le Colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah, ils ont enchaîné un nouveau succès en battant le duo allemand constitué de Kevin Krawietz et Andreas Mies, respectivement 7e et 8e au classement ATP en double.

à voir aussi Masters de Londres : Revenu de nulle part, Rafael Nadal s'impose contre Daniil Medvedev et reste en vie Masters de Londres : Revenu de nulle part, Rafael Nadal s'impose contre Daniil Medvedev et reste en vie

Les tricolores n’ont jamais été franchement inquiétés dans cette partie, pourtant disputée. Ils ont fait preuve d’une belle sérénité pour accélérer quand il le fallait dans le premier set. En breakant au bon moment, ils ont empoché le gain de la première manche assez facilement 7-5.

Les Bleus pas mis en danger

Les choses sont devenues un peu plus compliquées par la suite. Les Allemands ont pu s’appuyer sur le gros service de Krawietz (80% de premières balles) pour tenir leur mise en jeu jusqu’au tie-break. Ils sont même parvenus à breaker les Français en début de manche, avant de voir leurs adversaires du jour recoller aussitôt. Une petite baisse de régime qui n’a pas perturbé plus que cela les finalistes de l’édition 2018.

Car Nicolas Mahut a fait parler ses réflexes au filet pour permettre aux Bleus de revenir et s’offrir un jeu décisif qu’ils ont dominé de la tête et des épaules. Poussés à la faute par les gros coups droits de Pierre-Hugues Herbert, les deux Allemands n’ont jamais été capables de faire la différence dans ce tie-break, logiquement remporté 6-3 par les vainqueur de l’Open d’Australie 2019.

Les Français sont d’ores et déjà qualifiés pour le dernier carré avant même de retrouver ce vendredi le duo Hollando-Roumain Jean-Julien Rojer et Horia Tecau, qui a dominé un peu plus tôt dans la journée Cabal et Farah. Le prochain match sera donc une finale pour la première place de la poule Max Mirmyi.