Masters : Daniil Medvedev défait un Alexander Zverev défaillant au service et empoche la première victoire de sa carrière au Masters

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Daniil Medvedev
Daniil Medvedev, 4e joueur mondial. | Glyn KIRK / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Plus d'une semaine après leur confrontation en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, Daniil Medvedev a une nouvelle fois pris le meilleur sur Alexander Zverev (6-3, 6-4) lors du Masters de Londres. Il s'est imposé facilement en deux sets contre un Zverev trahi par son service, bien en dessous du niveau attendu. C'est la première victoire au Masters en carrière pour le Russe.

Un air de revanche planait ce lundi soir dans l'O2 Arena de Londres. Huit jours après leur dernière confrontation en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, le vainqueur Daniil Medvedev (5-7, 6-4, 6-1) retrouvait le vaincu Alexander Zverev. Et c'est une nouvelle fois le Russe qui a pris le dessus sur l'Allemand décrochant ainsi son premier succès en carrière dans ces ATP Finals. Il l'a emporté en deux sets et moins d'une heure et demie de jeu (6-3, 6-4).

Il faut dire que Daniil Medvedev n'a pas tellement eu besoin de forcer son jeu et son talent tant son adversaire a été en déliquescence au service. Alexander Zverev a tergiversé, en proie au doute sur sa mise en jeu au point de lever les bras à plusieurs reprises en signe de désespoir. L'Allemand a multiplié les doubles-fautes qui survenaient par inadvertance, sans prévenir, pouvant alterner deux bons jeux de service avec un autre complètement manqué. C'est justement sur une série de trois doubles-fautes consécutives suivi d'un coup droit vendangé que Zverev a lâché le break d'entrée qu'il avait conquis. C'est encore sur deux doubles-fautes de rang qu'il a concédé le break fatal pour le gain de la première manche (6-3). Avec six doubles-fautes et seulement 3 points gagnés sur 14 derrière son deuxième service dans le premier set (4/19 au total), Alexander Zverev ne pouvait rien espérer face à un Daniil Medvedev plus tranchant.

Si les deux joueurs ont nettement augmenté l'intensité et le niveau de jeu au fil du match, ils ont tout de même fait preuve de beaucoup d'inconstance. Daniil Medvedev a donné l'impression d'être plus autoritaire dans une partie paradoxalement très accrochée, surtout dans la première manche. Medvedev et Zverev se rendaient coup pour coup et le Russe menait 4-2 après déjà 41 minutes de jeu, une durée impressionnante et rare en indoor. Mais les longs échanges tutoyaient les fautes directes grossières : 19 pour Medvedev contre 27 pour Zverev. Ce coup droit envoyé dans le filet par ce dernier au bout d'un énième rallye offrait de nouveau le break à Daniil Medvedev (4-3) dans le second set. Le tapis rouge déroulé, le Russe ne se faisait pas prier pour conclure, se permettant même le luxe de service à la cuillère dans un moment très important.

Alexander Zverev devra rapidement hausser son niveau de jeu pour espérer quoique ce soit dans ce groupe Tokyo 1970 des ATP Finals. La victoire est impérative mercredi contre Diego Schwartzman. Daniil Medvedev a lui prouvé qu'il était en forme sur cette fin de saison après son quart de finale à Vienne et sa victoire à Paris-Bercy. Il aura l'occasion de tester sa valeur face à Novak Djokovic mercredi dans le choc qui décidera certainement de la première place de ce groupe.

à voir aussi Masters de Londres : Novak Djokovic débute parfaitement en dominant Diego Schwartzman Masters de Londres : Novak Djokovic débute parfaitement en dominant Diego Schwartzman