Rafael Nadal Masters Londres 2010
Tomas Berdych | AFP - Glyn Kirk

Masters - Berdych se reprend contre Roddick

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a fait un grand pas vers les demi-finales du Masters en battant en deux sets 7-5, 6-2 Novak Djokovic, gêné par un problème de verre de contact mais loin d'être éliminé. De son côté, le Tchèque Tomas Berdych (N.6) s'est imposé face à Andy Roddick (N.8) : 7-5, 6-3, Les choses se compliquent pour l'Américain, même s'il peut encore mathématiquement se qualifier.

Nadal bon pied, bon oeil

Nadal/Djokovic a été un vrai combat mais pendant un set seulement. La 23e édition de ce grand classique de la décennie -pour comparaison il n'y a eu "que" 21 Federer-Nadal- s'est achevée par une 16e victoire de l'Espagnol, la deuxième d'affilée après la finale de l'US Open en septembre. Après un début de rencontre à l'avantage de Djokovic, Nadal réussissait un premier break à 2 partout. Jouant avec intensité, l'Espagnol se montrait beaucoup plus agressif que lors de son match face à Andy Roddick, gagné en trois sets lundi. Mais Djokovic est lui aussi un vaillant et il recollait dans la foulée en profitant d'un revers de son rival dans le couloir.

Les deux champions se renvoyaient coup pour coup avec des frappes puissantes et quelques échanges flamboyants. A 5-5, Nadal se procurait deux nouvelles balles de break. Un revers hors limite du Serbe offrait l'occasion au Majorquin de servir pour le set. Il concluait (7-5) alors que Djokovic faisait appel au soigneur pour un problème à l'œil droit. Dès l'entame de la seconde manche, Nadal se détachait (2-0 puis 4-1) en accentuant la pression sur son rival qu'il sentait mollir. A 5-2, le numéro un mondial ne laissait pas passer l'occasion de conclure une partie rondement menée (7-5, 6-2). Il terminait sur un service gagnant avant de saluer son adversaire et de lui demander ce qu'il avait eu exactement à l'œil.

Le premier acte avait duré 1h16, le second seulement une petite demi-heure. La marque des grands. Avec cette deuxième victoire consécutive, le quintuple vainqueur de Roland-Garros est en position archi favorable pour se hisser dans le dernier carré. Il lui faut marquer un set contre Tomas Berdych si Novak Djokovic venait à s'imposer en deux sets face à Andy Roddick.

Berdych se relance

Tomas Berdych a sauvé sa peau. Pour son premier Masters, le finaliste de Wimbledon, battu lundi par Novak Djokovic, s'est racheté en matant Andy Roddick en deux sets. Ce succès donne l'opportunité au Tchèque de se qualifier pour les demi-finales à condition de s'imposer face à Rafael Nadal vendredi. Pour Andy Roddick, c'est en revanche quasi impossible. Il faudrait en effet un concours de cironstances extraordinaire pour que l'Américain rejoigne le dernier carré.

Contre le vainqueur du Masters Series de Paris-Bercy en 2005, le Yankee a balbutié son tennis après un premier set perdu de justesse. Ne sachant pas convertir ses deux seules balles de break acquises dans la première manche, Roddick a laissé filer l'opportunité de faire la course en tête, comme lundi contre Nadal (défaite in extremis en trois sets). Sans se montrer éblouissant, le demi-finaliste de Roland-Garros a mieux su jouer les points importants (3/4 aux balles de break, 12/16 au filet contre 8/11).

Berdych a réussi 28 points gagnants (contre 15) et 6 aces (contre 9 seulement à Roddick pourtant réputé pour son engagement). Il a surtout gagné 90% des points sur sa première balle, ce qui a singulièrement compliqué la tâche du Yankee, auteur de 16 fautes directes. Le Tchèque, âgé de 25 ans, jouera son dernier match du groupe B vendredi contre Nadal. Il s'agira de leur première rencontre depuis la finale de Wimbledon gagnée par l'Espagnol en juillet.

"Après le premier match, j'étais content de retrouver mon tennis et de me  sentir à nouveau bien sur le court", a dit le Tchèque. "Terminer ma saison contre le N.1 mondial, ou peut-être le battre si je joue  bien, je ne pouvais pas espérer mieux", a commenté le grand (1,96 m) serveur. "Je ne veux pas partager la saison en deux ou en quatre. C'est la meilleure  que j'ai jamais jouée".

"Je ne pense pas qu'il soit arrivé très en confiance,  mais le fait de parvenir à sauver (deux balles de premier set) lui en a redonné.  Ensuite il a bien joué dans la deuxième manche", a confié de son côté Andy Roddick, déçu.

Les résultats de la 4e journée :

Tomas Berdych (CZE) bat Andy Roddick (USA) 7-5, 6-3
Rafael Nadal (ESP) bat Novak Djokovic (SRB) 7-5, 6-2

1. Nadal 2 victoires/0 défaite
2. Djokovic 1/1
  . Berdych 1/1
4. Roddick 0/2