Mahut serviette 022016
Nicolas Mahut | KOEN SUYK / ANP MAG / ANP

Mahut rate une très belle occasion, Monfils tient son rang

Publié le , modifié le

Nicolas Mahut est passé tout près d'une qualification pour la finale du tournoi ATP de Rotterdam. L'Angevin a eu trois balles de match avant de céder face au Slovaque Martin Klizan 6-7 (3), 7-6 (7), 6-2. Le 43e mondial est un "serial survivor". Vendredi, il avait déjà sauvé 5 balles de matches contre Bautista Agut. Gaël Monfils (18e) a été plsu réaliste en prenant le meilleur sur l'Allemand Kohlschreiber (32e) 6-3, 6-2.

Il y a des défaites dures à avaler. Celle-là en fera partie au moment de faire le bilan d'une carrière alors que la fin se rapproche. Vainqueur de trois titres sur gazon, Nicolas Mahut était presque à un match de s'imposer en Indoor. Presque car malgré trois balles de match, l'Angevin a échoué à battre Martin Klizan. Il avait pourtant fait le match parfait jusque-là en menant 7-6, 5-3. Mais le bras de Mahut, issu des qualifications, s'est tendu au moment de conclure.

Le Slovaque, survivant des quarts de finale (il a sauvé 5 balles de match contre Bautista Agut), est passé par tous les états face au Français. Il a souvent levé les bras vers le ciel sur ses  éclairs de génie et s'est aussi servi de sa raquette et des balles comme  exutoires à sa frustration. Dans ses accès de rage, le gaucher a envoyé une balle dans la direction de Mahut qui n'a pas apprécié que son adversaire ne s'excuse pas. Après avoir manqué ses trois balles de match et concédé un break d'entrée dans  la dernière manche, il s'en est plaint auprès de l'arbitre de chaise. Quelques instants plus tard, l'Angevin a réclamé - et obtenu -  l'intervention du superviseur mais cela n'a eu que pour effet de le faire  sortir mentalement de son match. L'écart s'est alors creusé avec Klizan qui s'est nourri de l'adversité pour filer vers le succès. 

"C'est assez incroyable de gagner ce match car jusqu'à la fin du deuxième  set, Mahut était bien meilleur que moi", a déclaré Klizan. "Ce sera ma première finale dans un tournoi de ce niveau, je n'aurai rien à  perdre", a poursuivi le Slovaque. Son adversaire, Gaël Monfils, tête de série N.5 du tournoi, a été plus  expéditif en dominant Kohlschreiber 6-3, 6-2, surtout grâce à un coup droit  redoutable d'efficacité. "Jusqu'à 3-3 dans la première manche, je tenais le rythme mais ensuite Gaël  a été trop rapide", a reconnu Kohlschreiber.