Roger Federer coup droit ATP Madrid 05 2010
Roger Federer a plié à Madrid en finale face à Nadal | AFP - Pierre-Philippe Marcou

Londres - Federer expéditif

Publié le , modifié le

Le Suisse Roger Federer (N.2) s'est imposé sans difficulté contre l'Ecossais Andy Murray (N.5) : 6-4, 6-2 en 1h16 de jeu. Une deuxième victoire dans le tournoi des Maîtres qui le qualifie virtuellement pour les demi-finales. Dans le deuxième match du groupe B David Ferrer (ESP) s'est incliné face à Robin Soderling (SUE) 7-5, 7-5.

En route pour la passe de cinq. Déjà titulaire de quatre victoires lors du tournoi des Maîtres, Roger Federer pourrait bientôt rejoindre au palmarès Ivan Lendl et Pete Sampras, vainqueurs à cinq reprises de l'événement. Même si le chemin à parcourir est encore long, le Suisse semble avoir retrouvé en indoor son meilleur niveau de jeu. Déjà très facile contre l'Espagnol David Ferrer dimanche, le Bâlois a confirmé ses bonnes dispositions en ne faisant qu'une bouchée d'Andy Murray (N.5). Une démonstration de tennis avec à la clef des statistiques éloquentes : 14 points sur 17 montées au filet et seulement 10 fautes directes. Dans le même temps, son adversaire a remporté 51% de ses deuxièmes balles et compilé 26 fautes directes. Visiblement plus en jambes que lors du tournoi de Bercy, Federer a remporté une victoire de grande classe face au héros local, l'un des rares joueurs du circuit à posséder un ratio victoires/défaites positif face à lui. Avant ce match, l'Helvète restait d'ailleurs sur deux défaites face au numéro 5 mondial. Dans le premier set, il s'est emparé du service de son adversaire dès le troisième jeu pour ne plus le céder : 6-4. Dans la deuxième manche, il dépossédait son adversaire de sa mise en jeu d'entrée pour lui infliger un douloureux 4-0 avant de conclure 6-2. Grâce à ce deuxième succès à Londres, en 1h16 de jeu, le Suisse prend une belle option sur la demi-finale. L'Écossais conserve lui aussi toutes ses chances suite à sa victoire contre Soderling le premier jour.

Le Suédois, quant à lui, s'est rattrapé ce mardi face à David Ferrer. Le récent vainqueur du Masters 1000 de Bercy, qui n'a pas caché son intention de décrocher la 3e place mondiale d'ici la fin de saison, s'est défait difficilement de l'Ibère : 7-5, 7-5. Un succès convaincant, facilité par 12 aces et un coup droit retrouvé. A 5-3 dans le deuxième set, le Suédois a concédé un débreak avant de faire la différence quelques minutes plus tard. Une victoire qui maintien le suspens quant à la qualification pour les deux finales, Murray et Soderling comptabilisant chacun une victoire.

Réactions

Roger Federer (SUI, vainqueur du Britannique Andy Murray): "C'est difficile de jouer le match parfait quand il y a autant d'engouement avant un match. Ca m'a parfois posé des problèmes et c'est peut-être ce qui est arrivé à Andy. Je suis surpris d'avoir gagné mes jeux de service aussi facilement. On m'a dit que je n'avais cédé que huit points sur mon engagement, ce n'est pas ce qui se passe normalement contre Andy, qui est un des meilleurs retourneurs du circuit, sinon le meilleur."

Andy Murray (GBR, battu par le Suisse Roger Federer): "J'ai mal démarré dans les deux sets. J'ai mal retourné, j'ai mal servi. Contre lui, ce n'est pas comme ça qu'on gagne. Je ne me sentais pas tendu. J'ai essayé de jouer agressif. A Shanghai (victoire sur Federer mi-octobre) ça avait marché, aujourd'hui j'ai fait plus de fautes que d'habitude. Je crois que je frappe plutôt bien la balle du fond du court, ce qu'il faudra améliorer au prochain match, c'est le service et le retour."

Résultats du groupe B :

Roger Federer (SUI/N.2) bat Andy Murray (GBR/N.5) 6-4, 6-2