Michael Llodra
Le gaucher Michael Llodra | AFP - KOEN SUYK / ANP MAG / ANP

Llodra succombe à Del Potro

Publié le , modifié le

De retour du week-end canadien de Coupe Davis, Michael Llodra est tombé à Rotterdam sur un énorme os, qu'il n'a pas pu ronger jusqu'au bout. Opposé dès le 1er tour à Juan Martin Del Potro (N.3), le Français a combattu pour s'incliner finalement 6-4, 6-7 (3/7), 6-4 après 2h26 de jeu. L'os était encore plus gros pour Nicolas Mahut. Opposé à Monsieur Roger Federer, le Français s'est incliné en deux sets 6-4, 6-4.

Incertain avant le double de Coupe Davis à Vancouver contre le Canada, Michael Llodra avait finalement tenu sa place pour mener la France à la victoire le week-end dernier. Quatre jours après, c'est à Rotterdam qu'il s'alignait, pour défier dès le 1er tour Juan Martin Del Potro. Victorieux ici-même en 2008, pour l'un de ses 5 titres en carrière, le Parisien a chèrement défendu sa peau contre un Argentin qui a réintégré le Top10 mondial. Tête de série N.3, le Sud-Américain a tenu la dragée haute au Français au service (8 aces à 6), l'empêchant de transformer une seule de ses 6 balles de break, alors que lui -même s'emparait à deux reprises de l'engagement de son adversaire. Après 2h26 de combat, Llodra s'inclinait 6-4, 6-7 (3/7), 6-4, pour une deuxième défaite en autant d'affrontements contre Del Potro. Mais étant donné les circonstances et notamment un voyage transatlantique forcément perturbant, le 47e mondial a montré qu'il était tout de même en forme.

Le tirage au sort n'était visiblement pas du côté des Tricolores dans ce tournoi. Nicolas Mahut a tiré le gros lot, à savoir Roger Federer, dès le premier tour. Face au N.3 mondial, l'Angevin qui pointe à la 83e place du classement ATP, n'aura pas peser lourd. Le Suisse qui revenait dans ce tournoi après sept ans d'absence (depuis son titre en 0205), s'est imposé en une heure et sept petites minutes. Pouvant compter sur un gros premier service (82% de points gagnés sur ce coup), l'ancien N.1 mondial ne s'est pas fait prier pour remporter le troisième affrontement avec le Français, contre lequel il n'a donc jamais perdu. La désillusion en Coupe Davis (défaite face aux Etats-Unis) n'est plus qu'un mauvais souvenir pour le Suisse, qui a toujours atteint les quarts de finale à Rotterdam, en six participations.

Pour Paul-Henri Mathieu, la défaite au 2e tour contre Nikolay Davydenko présente bien des espoirs. Absent des terrains durant quinze mois, le Strasbourgeois a en effet longtemps résisté à un joueur de plus en plus inconstant mais toujours talentueux. Vainqueur de Feliciano Lopez (N.4) au 1er tour en trois manches, il a enchaîné une deuxième rencontre en trois sets, s'inclinant finalement 6-4, 6-7 (7/9), 6-1. 733e à l'ATP mais avec un classement protégé sur douze tournois qui le place au 96e rang de la hiérarchie, il a montré à lui-même et aux autres qu'il était sur le bon chemin.

Résultats

1er tour:
Roger Federer (SUI/N.1) bat Nicolas Mahut (FRA) 6-4, 6-4
Marcos Baghdatis (CYP) bat Matthias Bachinger (GER) 7-6 (7/2), 6-2
Tomas Berdych (CZE/N.2) bat Lukas Rosol (CZE) 6-4, 6-2
Alex Bogomolov Jr. (RUS) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-3, 0-1 (abandon)
Karol Beck (SVK) bat Philipp Petzschner (GER) 7-6 (8/6), 6-3
Juan Martin Del Potro (ARG/N.3) bat Michael Llodra (FRA) 6-4, 6-7 (3/7), 6-4
2e tour:
Jarkko Nieminen (FIN) bat Lukasz Kubot (POL) 6-3, 5-7, 7-6 (7/2)
Nikolay Davydenko (RUS) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 6-4, 6-7 (7/9), 6-1

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze