Cri Jo-Wilfried Tsonga Open d'Australie 01 2011
Jo-Wilfried Tsonga | AFP - PAUL CROCK

Llodra et Tsonga restent au port

Publié le , modifié le

Trop tendre, Michaël Llodra n'a pas fait le poids face à Robin Soderling (6-1, 6-4) en quart de finale de l'Open 13 de Marseille. Le Tchèque Tomas Berdych, tête de série N.2, s'est incliné face au Croate Marin Cilic (6-3, 6-4). Au prochain tour, ce dernier sera opposé à Mikhail Youzhny, brillant vainqueur d'un Jo-Wilfried Tsonga trop irrégulier.

Le tenant n'a pas tenu. Vainqueur à Marseille l'an passé, Michaël Llodra a dû abandonner son titre. La faute à un Robin Soderling visiblement bien remis de son virus qui l'avait scotché trois jours au lit et fait passer près de la défaite au tour précédent face à Mahut (7-6, 7-6). "Avec un peu de chance, je me réveillerai en meilleure forme aujourd'hui", avait annoncé le Suédois avant d'affronter Llodra. Il faut croire que la chance a joué son rôle. Le talent surtout. Sur la lancée de son titre à Rotterdam, le Scandinave a confirmé qu'il était bien l'un des tout meilleurs joueurs du monde en indoor. Sinon le meilleur. Face à la tête de série numéro 1 du tournoi phocéen, impériale sur ses balles de break (5 converties sur 5 !), Michaël Llodra n'a jamais trouvé la parade.

Privé de premières balles efficaces (seulement 4 aces et 56% de points gagnés sur son engagement), le Français a sombré au cours d'un premier set perdu en demi-heure (6-1) ! Breaké d'entrée de seconde manche, Llodra a ensuite eu le mérite de s'accrocher mais pas suffisamment pour faire douter le viking, ni pour prendre sa revanche de leur demi-finale à  Paris-Bercy, en novembre, où le Français s'était procuré trois balles de match  avant de perdre 6-7, 7-5, 7-6. Un dernier revers coupé dans le couloir et Soderling pouvait tranquillement lever les bras au ciel en attendant de croiser le fer face à Dmitry Tursunov, vainqueur de l'Autrichien Jürgen Melzer (6-4, 2-6, 6-1) en soirée.

Tsonga : De l'importance d'être constant

Sale journée pour le public marseillais, lui qui a assisté à quelques heures d'intervalle à l'élimination des deux derniers Tricolores. Après Llodra, c'est donc Jo-Wilfried Tsonga qui a échoué aux portes du dernier carré. Le Manceau n'est pourtant pas passé loin, mais il lui aura manqué d'un peu de constance, et de régularité, pour passer l'obstacle Youzhny. Déjà tombeur de Gilles Simon au tour précédent, le Russe a dominé tactiquement la rencontre, se heurtant principalement à la farouche résistance de Tsonga sur son service (9 balles de break sauvées sur 11). Coupable de beaucoup trop d'erreurs, notamment à la volée, le Français devait cependant rendre les armes après presque deux heures de jeu.

Résultats des quarts de finale :

Marin Cilic (CRO) bat Tomas Berdych (CZE/N.2) 6-3, 6-4
Robin Soderling (SWE/N.1) bat Michael Llodra (FRA/N.8) 6-1, 6-4
Mikhail Youzhny (RUS/N.3) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.6) 6-4, 2-6, 6-4
Dmitry Tursunov  (RUS) bat Jurgen Melzer (AUT/N.4) 6-4, 2-6, 6-1

Julien Lamotte