Li Na remporte le tournoi de Cincinnati
Li Na après sa victoire à Cincinnati | MATTHEW STOCKMAN - GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP

Li Na triomphe à Cincinnati

Publié le , modifié le

La Chinoise Li Na a (enfin) retrouvé le gout de la victoire sur le circuit WTA. Plus d'un an après son dernier titre à Roland Garros en 2011, la Chinoise a dominé Angélique Kerber 1-6, 6-3, 6-1 pour remporter le sixième titre de sa carrière.

Enfin ! C'est ce que Li Na a du penser une fois son duel remporté face à l'Allemande Angélique Kerber.. Quatorze mois après son dernier sacre sur le circuit, la 9e joueuse mondiale peut de nouveau lever les bras aux ciels après une finale. Li Na restait sur trois finales perdues. La dernière remontant à dimanche dernier à Montréal face à la Tchèque Petra Kvitova. En forme donc, la joueuse de 30 ans a bien cru que cette finale allait, elle aussi, lui échapper, quand sa rivale du jour empochait le premier set 6-1.

Neuf jeux de suite

Angélique Keber allait même mener rapidement 3-0 dans la deuxième manche. On se dit alors que la 7e joueuse mondiale va remporter aisément son 3e titre en carrière, tous obtenus cette saison. C'était sans compter sur une Li Na vaillante qui revient dans le match et enchaîne même neuf de suite pour remporter le deuxième set et mener à son tour 3-0 dans la dernière manche. Déjà handicapée par une blessure à la jambe, l'Allemande ne trouve plus les armes pour contrer les coups de la Chinoise. Traumatisée par cette blessure et le renversement de situation, Angélique Kerber craque et les échanges avec son entraîneur sont ponctués de larmes de plus en plus grosses. De son côté, Li Na s'est, depui peu, adjoint les services de Carlos Rodriguez, l'ancien coach de Justine Hénin. Force est de constater que la collaboration porte ses fruits puisque la championne de Roland Garros 2011 retrouve peu à peu le niveau de jeu qui lui avait permis de triompher Porte d'Auteuil. Un bon présage avant l'US Open qui débutera lundi prochain. Un tournoi dans lequel Li Na fait figure d'outsider très sérieuse pour la victoire finale.

Gilles Gaillard