Jérémy Chardy
Jérémy Chardy à la peine à Stuttgart | AFP - MARIJAN MURAT

Les Français aux oubliettes

Publié le , modifié le

Après Gaël Monfils (N.1) et Gilles Simon (N.4), Jérémy Chardy et Benoît Paire sont tombés à leur tour au 2e tour du tournoi de Stuttgart. Face au Colombien Santiago Giraldo (61e mondial), Chardy a baissé pavillon lors de ce 2e tour pour s'incliner 1-6, 7-5, 6-4. Benoît Paire, dernier représentant tricolore, s'est incliné devant l'Espagnol Marcel Granollers 6-4, 7-5.

Les organisateurs du tournoi de Stuttgart n'ont jamais connu ça. Dans leur tableau, il ne reste plus aucune tête de série, après la sortie de route de l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (N.8), victime du Polonais Kubot 4-6, 6-4, 6-3 et  du Russe Mikhail Youzhny (N.3), victime dès le deuxième tour de l'Espagnol Juan Carlos Ferrero 6-7, 6-2, 6-2. Une véritable Bérézina. Et le camp français ne peut pas dire mieux. Après les éliminations de Gaël Monfils (N.1) et de Gilles Simon (N.4) dès le 1er tour, c'est d'abord Jérémy Chardy qui a mordu la poussière. Sur la terre-battue qu'il avait eu le temps d'apprécier lors de la semaine de préparation de Coupe Davis, pour laquelle il avait été invitée, il n'a pas pu faire respecter la hiérarchie. Opposé à Santiago Giraldo, qu'il avait battu lors de leur seule confrontation sur la surface rapide de Delray Beach en 2010 (7-5, 4-6, 7-5), le Palois a en effet dû s'incliner. Les trois places qui séparent les deux hommes, à l'avantage du Français, ont été confirmées par un match serré, duquel est sorti vainqueur le Colombien 1-6, 7-5, 6-4. Comme c'est le cas depuis le début de la saison sur le circuit principal, Jérémy Chardy ne parvient pas à enchaîner deux succès consécutifs. A Casablanca, à Estoril, à Roland-Garros, c'était déjà le cas. La seule entorse est venue d'Autriche, et du week-end de Coupe Davis au cours duquel il avait revêtu ses habits de sauveur pour ramener ses deux points en simple, notamment pour s'offrir en trois manches le Top10 Jurgen Melzer, qu'il aurait pu affronter de nouveau si Santiago Giraldo ne l'avait pas battu d'entrée.

Chardy out, les espoirs tricolores se reportaient sur Benoît Paire. Hélas, celui en qui beaucoup voit un futur grand lorsqu'il aura dompté ses démons et assagi son caractère, a encore une fois alterné le bon et le moins bon. Face à Granollers, sans doute mois talentueux mais beaucoup plus appliqué et précis, l'Avignonnais a perdu une belle occasion d'aller plus loin  dans un tournoi  plus que jamais indécis. Mais le Français n'a pas su la saisir, cédant deux fois en fin de manche pour laisser filer une chance d'accrocher son premier quart de finale de la saison.

Résultats du 2e tour

Federico Del Bonis (ARG) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-4, 6-3
Santiago Giraldo (COL) bat Jérémy Chardy (FRA) 1-6, 7-5, 6-4
Marcel Granollers (ESP) bat Benoît Paire (FRA) 6-4, 7-5
Lukasz Kubot (POL) bat Guillermo García-Lopez (ESP/N.8) 4-6, 6-4, 6-3
Pavol Cervenak (SVK) bat Victor Hanescu (ROM) 6-3, 7-6 (8/6)
Juan Carlos Ferrero (ESP) bat Mikhaïl Youzhny (RUS/N.3) 6-7, 6-2, 6-2
 Cedrik-Marcel Stebe (All) bat Fabio Fognini (Ita) 7-6(5) 6-4