Federer - Tsonga
Federer face à Tsonga, l'affiche de la finale en 2011 | ATP - JACQUES DEMARTHON

Le Big Three et la course au Masters

Publié le , modifié le

En l'absence de Rafael Nadal, toujours en délicatesse à cause de ses genoux, le Big Four est une fois de plus amputé d'un membre à l'heure d'attaquer Bercy. Roger Federer, Novak Djokovic et Andy Murray seront les trois têtes d'affiche du dernier Masters 1000 de la saison. Chacun s'y rendra avec des enjeux différents. Derrière eux, ça se bouscule pour décrocher la dernière place pour le Masters de Londres.

Roger Federer (N.1 mondial, 9 255 points à la Race)

Son état de forme. Le Suisse est apparu très fatigué au sortir de la tournée américaine. Eliminé en quart de finale de l'US Open par Tomas Berdych, il avait ressenti le besoin de couper jusqu'au Masters 1000 de Shanghai, où il avait été éliminé en demi-finale par Andy Murray. L'homme au 17 Grands Chelem voulait penser au long terme et attendre la fin du tournoi de Bâle pour valider sa participation pour le Masters de Bercy.

L'enjeu de sa fin de saison. Rodgeur l'a déjà avoué : ses objectifs de saison ont d'ores et déjà été atteints. Avec la reconquête de Wimbledon, une médaille olympique et la place de numéro 1 mondial, il a mis des croix partout sur sa liste de "Things to do" en 2012. Tenant du titre, il aura de gros points à défendre s'il veut finir l'année numéro 1 mondial et égaler Pete Sampras.

Ses précédents parcours à Bercy. Victorieux en 2011, demi-finaliste 2010

Novak Djokovic (N.2 mondial, 11 410 points à la Race)

Son état de forme. Étincelant ! Le Serbe a retrouvé en fin de saison le niveau de jeu qui était le sien la saison dernière. Depuis sa finale perdue à l'US Open, il a fait le plein de confiance et de points lors de la tournée asiatique. Un titre à Pékin suivi d'un autre à Shanghaî, où il a pris sa revanche face à Murray.

L'enjeu de sa fin de saison. Finir numéro 1 mondial. Nole l'a affirmé haut et fort ces dernières semaines. S'il y parvenait, il serait le premier joueur à conserver ce statut deux années de suite depuis Federer en 2006-2007. C'est dire la hauteur de la performance.

Ses précédents parcours à Bercy. Victorieux en 2009, quart de finaliste en 2011

Andy Murray (N.3 mondial, 7510 points à la Race)

Son état de forme. Mitigé. S'il a fait honneur à la tournée asiatique en accédant à la finale du Masters de Shanghai il a ensuite déclaré forfait pour Bâle en prétextant une blessure à l'épaule. S'il s'agit surtout d'une blessure de "courtoisie", il n'en reste pas moins que l'Ecossais est très éprouvé par sa saison. Dans quelles conditions se présentera-t-il à Paris ?

L'enjeu de sa fin de saison. Remporter un Masters 1000 et se rapprocher de la deuxième place mondiale. Deux fois finaliste, à Miami et à Shanghai, il avait à chaque fois été battu par Djokovic. Une anomalie pour celui qui a décroché la médaille d'or des JO et son premier Grand Chelem à l'US Open.

Ses précédents parcours à Bercy. Quart de finaliste (2007, 2008, 2010, 2011)

Jo-Wilfried Tsonga (N.7 mondial, 3310 points à la Race)

Son état de forme. Usé ! Le Manceau a beaucoup cravaché en cette fin de saison pour tenir sa place pour le Masters. Titré à Metz, finaliste à Pékin et à Stockholm, Tsonga s'est battu bec et ongles pour décrocher son ticket. Il devrait y parvenir devant son public. Le forfait de Nadal arrange grandement ses affaires, il faut le dire.

L'enjeu de sa fin de saison. Réaliser une grosse perf' ! S'il a disputé l'une des saisons les plus complètes de sa saison, Tsonga n'a paradoxalement pas brillé face aux meilleurs. Il ne compte aucune victoire sur un top 8 cette année, et une seule sur un top 10. A lui de soigner cette statistique d'ici la fin de l'année.

Ses précédents parcours à Bercy. Victorieux en 2008, finaliste en 2011

Richard Gasquet (N.13 mondial, 2370 points à la Race)

Son état de forme. Brillant depuis l'automne. Avec un titre à Bangkok et son bon parcours à Bâle, le Bitterois réalise une bonne fin de saison. Depuis son 8e de finale à l'Open d'Australie, le protégé de Riccardo Piatti déçoit peu.

L'enjeu de sa fin de saison. Se qualifier pour le Masters de Londres ! Ce serait une sacrée récompense pour lui venant récompenser une saison régulière, sa meilleure depuis 2007. Ce serait sa seconde qualification pour le Masters. Pour y arriver, un très bon parcours à Bercy est indispensable. On parle d'une demi-finale, au moins. Il devra aussi espérer des contre-performances de ses rivaux, Janko Tipsarevic et Nicolas Almagro. Sinon, il pourrait faire parmi des remplaçants à Londres.

Ses précédents parcours à Bercy. Demi-finale en 2007