David Nalbandian 09082010
David Nalbandian, le poing de la victoire | Getty Images - STREETER LECKA

La résurrection de Nalbandian

Publié le , modifié le

L'Argentin David Nalbandian, 117e mondial, a remporté dimanche le tournoi ATP sur dur en battant en finale le Chypriote Marcos Baghdatis (tête de série N.8) 6-2, 7-6 (7/4). Après des mois de blessures et de doutes, l'Argentin lance parfaitement sa campagne américaine avec ce onzième succès sur le circuit. Il n'avait plus gagné depuis dix-neuf mois après sa dernière victoire en janvier 2009 à Sydney.

L'ancien N.3 mondial, qui a bénéficié d'une invitation pour sa première participation à ce tournoi, succède à son compatriote Juan Martin Del Potro. Il signe un spectaculaire retour gagnant, après une opération à la hanche en mai 2009 qui l'a éloigné des courts pendant neuf mois et une déchirure aux adducteurs qui l'a obligé à deux mois de repos supplémentaires cette année. "Je suis passé par des moments très difficiles ces 18 derniers mois après l'opération", a déclaré Nalbandian. "Je dois profiter de cet instant, c'est tellement dur de revenir et jouer aussi bien, je dois maintenant confirmer." Nalbandian, absent des courts depuis avril, avait fait un premier retour remarqué en juillet en apportant deux points décisifs à son pays pour la victoire contre la Russie en quart de finale de la Coupe Davis.

A Washington, l'Argentin s'est montré impressionnant pour balayer les Suisses Wawrinka (N.7) et Chiudinelli, résister au Français Gilles Simon (N.13) et écoeurer le Croates Marin Cilic (N.4). Contre Baghdatis, tête de série N.8 qui l'avait jusque-là battu trois fois en quatre confrontations, l'Argentin de 28 ans a d'abord remporté un premier set tranquille, avec deux breaks réalisés en profitant de la fébrilité sur ses seconds services du Chypriote, qui visait la quête d'un 5e titre. La seconde manche fut plus accrochée. Les deux joueurs perdaient par deux fois chacun leur service, avant d'enfin conserver leurs engagements. A 5-6, Nalbandian sauvait même une balle de set et arrachait le jeu décisif dans lequel il s'est échappé 5-0 pour finalement l'emporter après deux heures de match.

Avec ce succès, Nalbandian devrait remonter autour de la 45e place mondiale. Un bond aux allures de résurrection à trois semaines de l'US Open.

Simple messieurs (finale)
David Nalbandian (ARG) bat Marcos Baghdatis (CYP/N.8) 6-2, 7-6 (7/4)

AFP