Jo-Wilfried Tsonga revient de loin
Jo-Wilfried Tsonga revient de loin | PASCAL GUYOT / AFP

La remontée fantastique de Jo-Wilfried Tsonga

Publié le , modifié le

Leurs courbes ne se croisent pas encore mais au rythme où il va, Jo-Wilfried Tsonga pourrait bientôt redevenir le N°1 Français à 33 ans. Une position qu'il occupait brièvement en janvier 2018 mais qu'il a subitement quittée pour plonger dans les profondeurs du classement à cause d'une blessure au genou.

210e mondial avant le tournoi de Montpellier, Jo-Wilfried Tsonga n'avait pas grand chose à perdre dans le sud de la France. Sans pression et enfin débarrassé de ses problèmes de santé, c'est un Tsonga nouveau qui a soulevé le trophée, son 17e sur le circuit ATP, aux dépens de Pierre-Hugues Herbert. On n'avait plus vu un joueur aussi mal classé remporter un titre depuis Pablo Andujar au Maroc dix mois plus tôt. Un résurrection entamée dès janvier par une demi-finale à Brisbane et voilà le Manceau sur une dynamique très intéressante. "J'ai fait d'énormes efforts pour revenir et j'ai été bien récompensé, a indiqué Tsonga après sa victoire à l'Open Sud. Et j'espère pouvoir continuer à jouer à ce nouveau."

+ 70 places

Sa remontée vers le haut du classement ATP est désormais bien enclenchée. Soixante-dix places de gagnées en une semaine, c'est de très loin la plus belle progression au 11 février. Et ce n'est certainement pas terminé puisque Tsonga n'a plus que pour seuls points à sauver un deuxième tour au tournoi d'Anvers en octobre prochain. Tout ce que le Français va gagner se verra immédiatement le lundi suivant.

Tête de série à Roland-Garros ?

Au-delà du plaisir retrouvé, Tsonga peut viser un premier objectif : redevenir tête de série pour Roland-Garros. Pour cela, il faut impérativement intégrer le top 32 au 13 mai prochain, une quinzaine de jours avant le début du tournoi parisien. Actuellement, "Jo" est crédité de 405 points, soit 845 de moins que Philipp Kohlschreiber, 32e ce matin. Il suffit donc à Tsonga de "performer" sur au moins deux tournois pour entrevoir cette belle récompense sachant qu'il empochera aussi des points en battant des joueurs mieux classés que lui et que ses rivaux ont eux des points à défendre d'ici mai. Annoncé à Rotterdam (ATP 500), il débutera face au modeste italien Thomas Fabbiano (86e mondial).

Le classement ATP au lundi 11 février 2019

    1. Novak Djokovic (SRB) 10.955 pts
    2. Rafael Nadal (ESP) 8.320
    3. Alexander Zverev (GER) 6.475
    4. Juan Martin Del Potro (ARG) 5.060
    5. Kevin Anderson (RSA) 4.845
    6. Roger Federer (SUI) 4.600
    7. Kei Nishikori (JPN) 4.100
    8. Dominic Thiem (AUT) 3.960
    9. John Isner (USA) 3.155
    10. Marin Cilic (CRO) 3.140
    11. Karen Khachanov (RUS) 2.880
    12. Stefanos Tsitsipas (GRE) 2.805
    13. Borna Coric (CRO) 2.605
    14. Milos Raonic (CAN) 2.250
    15. Fabio Fognini (ITA) 2.225
    16. Daniil Medvedev (RUS) 2.160
    17. Roberto Bautista (ESP) 1.955 (+1)
    18. Marco Cecchinato (ITA) 1.870 (+1)
    19. Diego Schwartzman (ARG) 1.835 (+1)
    20. Nikoloz Basilashvili (GEO) 1.820 (+2)
    ...
    22. Lucas Pouille (FRA) 1.715 (-5)
    36. Pierre-Hugues Herbert (FRA) 1.113 (+8)
    69. Juan Ignacio Londero (ARG) 739 (+43)
    140. Jo-Wilfried Tsonga 405 (+70)

AFP