Juan Carlos Ferrero fait ses adieux au circuit ATP chez lui, à Valence
Juan Carlos Ferrero fait ses adieux au circuit ATP chez lui, à Valence | JOSE JORDAN / AFP

La der de Ferrero

Publié le , modifié le

Ce tournoi de Valence marquera la fin de carrière de Juan Carlos Ferrero. L'ancien vainqueur de Roland-Garros (2003) a en effet décidé de prendre sa retraite à 32 ans. Pour sa dernière, "El Mosquito" était opposé à son compatriote et son ami Nicolas Almagro. Il a donné du fil à retordre à son cadet de cinq ans, qui a été accroché 7-5 dans la première manche avant de conclure 6-3 dans la seconde.

 "Merci beaucoup d'avoir assisté à mon dernier match et de m'avoir encouragé  durant toute ma carrière", a commenté Juan Carlos Ferrero juste après la rencontre. A 32 ans, l'Espagnol laisse derrière lui un palmarès riche de 16 titres, dont une victoire à Roland-Garros en 2003. Il a également joué un rôle important dans la saga espagnole de la Coupe Davis. Il a fait partie de la première équipe  d'Espagne à remporter l'épreuve, en 2000, contre l'Australie en finale. Un  exploit répété en 2004 face aux Etats-Unis, Ferrero ayant aussi pris part à  l'épopée victorieuse de l'Espagne en 2009, même s'il n'a pas participé à la  finale contre les Tchèques.

Ovationné

Mais, handicapé par de nombreuses blessures ces dernières années, le spécialiste de la terre battue retrouvait son niveau par intermittence. Il avait prévenu qu'il tirerait sa révérence à l'issue du tournoi de Valence, pour lequel il avait bénéficié d'une invitation. Pour sa dernière sortie, le natif de Valence a vécu un grand moment. L'ambiance de cette rencontre fut toute particulière puisque les deux complices ont échangé des sourires et des blagues au cours de la partie. Juste après la balle de match, le public de Valence a longuement ovationné son champion qui, avant de quitter le court, a offert sa raquette et d'autres effets personnels à des spectateurs conquis.

Tsonga abandonne

Exténué par sa compagne fructueuse du dernier mois (victoire à Metz, finale à Pékin, quart à Shanghai, finale à Stockholm),  Jo-Wilfried Tsonga (N.2) a abandonné au premier tour du tournoi de Valence  en raison de problème de dos  face à Belge Xavier Malisse après seulement quatre jeux (3-1). Obligé de voyager dans la nuit de dimanche à lundi pour rejoindre Valence, le joueur français ne pouvait pas abandonner au risque de prendre un zéro de l'ATP. Cette sage élimination avant le Master 1000 de Bercy la semaine prochaine est presque une bonne nouvelle après 16 matches en cinq semaines et beaucoup d'heures d'avion.

Tsonga est actuellement en 8e position à la "Race", classement qui  détermine les huit joueurs qui participeront au Masters (5-11 novembre) à  Londres. Il rate peut-être une occasion de distancer un peu plus son premier  poursuivant, le Serbe Janko Tipsarevic, également engagé à Valence et également contraint à l'abandon face à Gilles Simon. Tsonga peut recharger les batteries en toute sérénité pour le dernier gros rendez-vous... avant les Masters.

Résultats du premier tour:
Sam Querrey (USA) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-3, 7-6 (7/4)
Alexandr Dolgopolov Jr. (UKR) bat Filippo Volandri (ITA) 6-3, 7-6 (7/5)
Nicolas Almagro (ESP/N.6) bat Juan Carlos Ferrero (ESP) 7-5 6-3
Jürgen Melzer (AUT) bat Carlos Berlocq (ARG) 6-3 6-3
David Ferrer (ESP/N.1) bat Olivier Rochus (BEL) 7-5 7-5
Gilles Simon (FRA) bat Janko Tipsarevic (SRB/N.3) 5-4 (abandon)
Xavier Malisse (BEL) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.2) 3-1 (abandon)

Mathieu Baratas