Agnieszka Radwanska
Agnieszka Radwanska | AFP - Alexey Kudenko

La bonne affaire de Radwanska

Publié le , modifié le

La Polonaise Agnieszka Radwanska a réalisé une très bonne affaire en s'imposant dimanche en finale du tournoi de Pékin face à l'Allemande Andrea Petkovic 7-5, 0- 6-6-4. Non seulement elle a remporté son deuxième tournoi consécutif après avoir déjà été victorieuse la semaine précédente à Tokyo, mais elle se hisse à la 8e place de la Race, significative de qualification pour le Masters.

Agnieszka Radwanska, tête de série N.11, avait certes les faveurs du pronostic, puisqu'elle n'avait jamais perdu contre Petkovic Mais elle a tout de même dû très sérieusement s'employer, surtout après être complètement passée à côté de son sujet dans la deuxième manche alors qu'elle semblait pourtant bien entrée dans le match. Andrea Petkovic, tête de série N.9 menée 4-1 dans le premier set, a livré un combat incroyable malgré une frayeur suite à une douleur au genou droit. Elle a ensuite fait explosé son adversaire dans un deuxième où elle a su se montrer combative à souhait. Mais dans la manche décisive la Polonaise s'est mise en mode agressif, et a poussé une Petkovic diminué dans ses retranchements. L'Allemande a bien essayé de s'accrocher encore. Mais la confiance actuelle de Radwanska, sa science du jeu et sa maîtrise dans les moments les plus délicats, ont fini par faire la différence. Décidément face à sa bête noire polonaise, Andrea Petkovic, battue pour la cinquième fois, semble ne pas devoir y arriver.

C'est donc une bonne affaire pour Agnieszka Radwanska qui, grâce aux points acquis, prend la huitième place de la Race, et reste en bonne position pour gagner le droit d'aller disputer le Masters à Istanbul du 25 au 30 octobre prochain.. Marion Bartoli recule de deux rangs (10e) et voit donc la Polonaise et Petkovic lui passer devant. Alors que Stosur et Zvonareva, qui ont les 6e et 7e place qualificatives en cette fin de semaine, sont assurées d'y participer, il ne reste plus qu'un billet à prendre pour lequel Radwanska, Petkovic, et Marion Bartoli restent en lice .