Petra Kvitova
La rage de Petra Kvitova | AFP - Bulent Kilic

Kvitova grande reine du Masters

Publié le , modifié le

La Tchèque Petra Kvitova (N.3 mondiale) a remporté pour la première fois de sa carrière le Masters féminin, en battant en finale la Bélarusse Victoria Azarenka (N.4) 7-5, 4-6, 6-3, dimanche à Istanbul. Kvitova, qui va finir grâce à ce succès l'année à la place de N.2 mondiale, remporte ainsi le deuxième grand titre de sa carrière. Elle s'était imposée cette année à Wimbledon, son premier sacre en Grand Chelem.

Une saison exceptionnelle pour Kvitova

La victoire finale de Kvitova, qui à 21 ans a tout pour devenir la prochaine N.1 mondiale, est indiscutable. Elle a gagné ses cinq matches à Istanbul, ne concédant que deux sets, en demi-finale face à l'Australienne Samantha Stosur et en finale.

Elle a d'abord largement pris les devants en menant 5-0. Mais Azarenka, 22 ans, qui avait jusqu'ici toujours déçu dans les grands rendez-vous, s'est cette fois-ci montrée à la hauteur de l'événement. La Bélarusse est revenue à 5-5, mais a fini par s'incliner sur la cinquième balle de set en faveur de Kvitova. Courageuse, elle a inversé la tendance dans le deuxième set. Mais la Tchèque, dotée d'un gros potentiel offensif, a fini par reprendre les commandes du match.

Première Tchèque à s'adjuger le Masters depuis Jana Novotna en 1997, Kvitova a connu une saison exceptionnelle. Elle n'était encore que 34e mondiale en début d'année et ne comptait qu'un titre à son palmarès. A l'aise sur toutes les surfaces, avec une préférence pour le gazon, elle a depuis remporté six titres, dont le Masters. Elle a aussi mené la République tchèque en finale de la Fed Cup, qui a lieu le week-end prochain à Moscou et se trouve deuxième joueuse mondiale. "Je ne suis pas focalisée" sur la place de N.1, a tempéré Kvitova après son  succès. "Je serai N.2 et la saison prochaine sera différente. Peut-être que je serai la favorite à chaque fois, il faudra voir. Ca va être étrange pour moi. Ca va être une nouvelle expérience."

Gilles Gaillard