Thanasi Kokkinakis
Le jeune Australien Kokkinakis | AFP - GLYN KIRK

Kokkinakis renverse Raonic sans la moindre balle de break au Queen's

Publié le , modifié le

Cela faisait bien longtemps qu'on n'avait plus entendu parler de Thanasi Kokkinakis. Tombé au 698e rang mondial, l'Australien a éliminé le Canadien Milos Raonic (N.3) 7-6 (7/5), 7-6 (10/8), dans un duel de serveurs (18 aces pour Raonic, 15 pour Kokkinakis). C'est la meilleure performance en carrière du jeune espoirs australien de 21 ans, qui n'a pourtant bénéficié d'aucune balle de break. Raonic avait atteint la finale du Queen's l'année dernière.

C'est la beauté du jeu sur gazon. Ou l'enfer du jeu sur herbe. Plus que sur toute autre surface, celle-ci peut offrir à un joueur une victoire sans avoir pris une seule fois l'engagement adverse. C'est la performance réalisée par Thanasi Kokkinakis au Queen's. Et pas devant n'importe qui, puisqu'il affrontait Milos Raonic, pas vraiment manchot au service. Si le Canadien a remporté le match des aces (18 contre 15), il a perdu celui des occasions. Incapable de transformer la moindre des 9 balles de break obtenues durant les 2h de jeu, la tête de série N.3 a fini par tomber dans deux jeux décisifs, sans que l'Australien n'ait obtenu la moindre balle de break dans un jeu.

Cela faisait bien longtemps qu'on n'avait plus entendu parler de ce jeune espoir australien. 69e à l'ATP en 2015, après avoir notamment fait tomber Gulbis (alors 13e mondial) à l'Open d'Australie ou Jérémy Chardy (alors 37e) au Queen's, il avait pratiquement fait une saison blanche en 2016 (il a disputé seulement les JO de Rio où il a été sorti d'entrée) après une blessure à l'épaule, et il a remporté son premier match sur le circuit la semaine dernière à 's-Hertogenbosch (contre Youzhny). Jamais il n'avait battu un membre du Top 5. C'est désormais fait.