Federer Gasquet montage Bercy 2010
Roger Federer face à Richard Gasquet | AFP

Journée royale à Bercy

Publié le , modifié le

Avec l'entrée en lice de Roger Federer (N.1), Novak Djokovic (N.2), Andy Murray (N.3) et Robin Soderling (N.4), la journée de mercredi s'annonçait splendide. Le sort a ajouté un peu de piment, puisque le Suisse est opposé à Richard Gasquet dans la session nocturne juste avant que le Suédois n'entre face à Gilles Simon, tandis que le Britannique a un défi majeur contre David Nalbandian. Quant au Serbe, il débute dans la matinée contre Juan Monaco.

LE TABLEAU DU BNP PARIBAS MASTERS DE BERCY

Trois Français en lice, trois Français en grand danger. A l'issue de la quatrième journée du BNP Paribas Masters de Bercy, Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, pourrait n'avoir plus grand-monde à observer en vue de sa liste pour la finale de l'épreuve. Car le tirage au sort n'a pas été clément avec ceux démunis de tête de série. Pour le compte du deuxième tour, le plus gros choc opposera sans aucun doute Richard Gasquet à Roger Federer. Les deux hommes se connaissent bien et s'entraînent régulièrement sur le circuit. Mais entre les deux joueurs, la différence réside toujours dans le fait que le Suisse se conjugue au passé et encore au présent, alors que le Français se place dans un futur qui ressemble de plus en plus à un hypothétique conditionnel. Au-delà des mots, le bilan est flagrant: 7 affrontements entre les deux, un seul gagné par le Biterrois, le premier en 2005 à Monte-Carlo, et seulement deux petits sets remportés depuis. Au moment où l'actuel N.2 mondial semble avoir retrouvé fraîcheur et efficacité chez lui à Bâle, le 28e joueur à l'ATP peine encore et toujours à retrouver un jeu cohérent, abouti et gagnant. Il aura néanmoins pour lui d'avoir déjà effectué un long match sur cette surface, au contraire de l'Helvète qui pourrait en être déboussolé.

Gilles Simon n'a pas plus de chance en étant opposé à Robin Soderling. Si le Niçois l'a battu deux fois en cinq matches, les victoires ne sont nées qu'avant 2008, et donc avant que le Suédois ne se révèle au monde et à lui-même et n'emmagasine tant de confiance qu'il est devenu un membre respecté du Top 5. Contrairement à Gasquet, la surface ne devrait pas faire les affaires du protégé de Thierry Tulasne, cible annoncée des missiles de la tête de série N.4 peu adepte de la poésie et des rallyes de fond de court sur surface rapide. Ni ailleurs... Déjà fatigué par une moitié de saison disputée pour sauver les meubles et un classement affecté par une blessure, Simon doit en plus enchaîner deux matches en deux jours, après son pénible succès sur Golubev.

Mieux loti mais pas vraiment en position de force, Michael Llodra doit faire face aux 2,06m de John Isner. La tête de série N.16 a déjà fait mordre la poussière au Parisien la semaine dernière au tournoi de Bâle, après être passé à un jeu de la défaite. Lui-aussi usé par une longue saison, le 34e mondial va également faire office de punching-ball à l'Américain dans une confrontation entre deux très bons serveurs. Les longs échanges ne devraient pas faire partie du programme de cette 4e rencontre du jour.

Juste avant, trois matches attendus pour différentes raisons. D'abord, premier en lice, Andy Roddick (N.8) vient chercher sa qualification pour le Masters de Londres en commençant par le Finlandais Jarkko Nieminen, qu'il a déjà battu cette année à Paris, mais à Roland-Garros. Derrière, Novak Djokovic (N.2) entre en scène contre l'Argentin Juan Monaco qu'il a battu à chacun de leurs trois duels. Pour ce quatrième acte, les yeux des Français seront braqués sur le Serbe à moins d'un mois de la finale de la Coupe Davis à Belgrade. Enfin, match particulièrement indécis entre un David Nalbandian capable de battre n'importe qui malgré son 25e rang mondial, et un Andy Murray qui n'a pas encore joué sur cette surface. Si l'Argentin a dominé cet adversaire à deux reprises sur trois matches, il reste sur un cuisant revers à Toronto cet été. En 2008, ils s'étaient déjà affrontés à Bercy, avec à la clé un succès du Sud-Américain. Ce sera l'une des affiches majeures de cette journée prestigieuse au POPB.