Jelena Jankovic
Jelena Jankovic | AFP - Matthew Stockman

Jankovic/Sharapova, finale de revenantes

Publié le , modifié le

La Serbe Jelena Jankovic, une ex N.1 mondiale aujourd'hui 14e à la WTA, a l'occasion de remporter son premier titre de la saison face à la Russe Maria Sharapova dimanche en finale du tournoi de Cincinnati, le dernier rendez-vous important avant l'US Open. Sharapova s'est qualifiée pour sa deuxième finale consécutive dans l'Ohio en battant sa compatriote Vera Zvonareva (N.2 mondiale) 2-6, 6-3, 6-3 et va jouer sa quatrième finale de la saison (un titre, à Rome).

Actuelle 7e mondiale, la triple gagnante en Grand Chelem va faire son retour dans le Top 5 lundi grâce à son bon parcours à Cincinnati. La Serbe, tête de série N.13, a dominé l'Allemande Andrea Petkovic (N.9) 7-6 (7/4), 6-1 pour s'offrir une chance de gagner un 2e titre à Cincinnati (après 2009). Mais c'est Sharapova qui a l'ascendant, avec 5 victoires et 1 défaite. Courageuse, Petkovic avait décidé de jouer cette demi-finale malgré une "petite déchirure du ménisque du genou droit". L'Allemande, révélation de la saison sur le circuit WTA, est entrée sur le court avec un impressionnant strapping sur le genou droit. Elle a pris les commandes de la partie avec un break rapide, bien aidée par un festival de fautes directes de Jankovic (déjà 11 après seulement 4 jeux !). L'Allemande n'a toutefois pu tenir ce rythme et a commencé à baisser en intensité alors que la Serbe suivait une trajectoire inverse. Après le tie break, la rencontre a été à sens unique et Petkovic n'a pas insisté. "J'avais pris beaucoup d'anti-inflammatoires alors je n'ai pas trop senti de douleurs, a-telle dit. J'aurais pu gagner le premier set mais je suis quand même contente d'avoir bien jouer. J'espère être à 100% à l'US Open". "J'ai bien joué, c'est ma première victoire contre Andrea, s'est félicité Jankovic. J'ai débuté un peu lentement alors qu'elle tapait la balle très proprement mais je suis parvenue à mettre mon jeu en place. Sur le terrain, ça ne se voyait pas qu'elle avait un problème, si ce n'est pour le gros bandage".

Sharapova agressive

Comme Jankovic, Sharapova a effectué un piètre début de match, se faisant prendre son premier jeu de service. Handicapée par de nombreuses fautes directes, elle a encore cédé deux fois son service dans ce set. "Je ne l'ai pas assez mise sous pression durant le premier set alors j'ai dû changer des choses, a dit Sharapova. Je ne veux jamais donner un match". Après avoir fait venir son entraîneur Thomas Hogstedt pour une mise au point, Sharapova a joué un deuxième set beaucoup plus propre, variant le jeu avec des amorties fines et des coups gagnants puissants. Elle a aussi mieux retourné le service de Zvonareva, qui a concédé la manche sur double faute. La sportive la plus suivie sur Facebook (5,3 millions de fans) a alors entamé le dernier set de façon très agressive, ce qui lui a permis de débreaké immédiatement après avoir perdu son premier jeu de service de la manche. Toujours en délicatesse avec son service (9 doubles fautes), elle quand même réussi à sauver deux balles de break puis a pris le service de Zvonareva pour se mettre en position de gagner. Mais Zvonareva, qui semblait sortie du match mentalement, a réagi en débreakant. Cette réaction a toutefois été de courte durée car Sharapova a de nouveau fait le break et a pu servir pour le match.

Résultats des demi-finales

Jelena Jankovic (SRB/N.13) bat Andrea Petkovic (GER/N.9) 7-6 (7/4), 6-1
Maria Sharapova (RUS/N.4) bat Vera Zvonareva (RUS/N.2) 2-6, 6-3, 6-3

AFP