Gaël Monfils
Gaël Monfils | AFP - WILLIAM WEST

A Houston, Monfils ne répond plus

Publié le , modifié le

Dernier Français en lice au 2e tour du Masters 250 de Houston, Gaël Monfils n'a pas tenu le choc face à la tête de série n°1, l'Espagnol Nicolas Almagro. Après le gain du premier set, le Français s'est écroulé encaissant un 6-0, 6-3. La surprise du jour est venue du Lituanien Ricardas Berankis (77e joueur mondial) qui a éliminé la tête de série n°2 du tournoi, l'Allemand Tommy Haas en deux sets (6-3, 6-3).

La marche était tout simplement trop haute pour un joueur retombé à la 103e place mondiale, après une année 2012 tronquée par les blessures. Le Français a totalement perdu le contrôle d'un match qu'il avait pourtant entamé du bon pied remportant la première manche 6-2. Mais ensuite, ce fut la débandade. Monfils n'a marqué qu'un seul point sur son service dans le second set face à, Almagro, spécialiste de la terre battue (12 titres). Il a cédé son service au huitième jeu de la dernière manche pour s'incliner en 1h27.

C'est la 7e défaite de la saison pour le Parisien, pour 9 victoires, la dernière datant de lundi à Houston au 1er tour, face à l'Américain James Blake. A 26 ans, l'ancien n°7 mondial va essayer de retrouver le Top 100 dont il n'était plus sorti depuis 8 ans. Au prochain tour, son bourreau espagnol sera opposé à l'Italien Paolo Lorenzi, tête de série n°7.

Haas et Verdasco mordent la poussière

Haas, qui avait avait fait parler de lui au Masters 1000 de Miami (dur) le  mois dernier en battant notamment le N.1 mondial Novak Djokovic, a été battu en  deux manches 6-3, 6-3 en seulement 1h15 par le Lituanien de 22 ans. Après sa demi-finale à Key Biscayne, l'Allemand de 35 ans est revenu dans  le Top 15 mondial pour la première fois depuis cinq ans. Le plus vieux joueur du Top 50, qui défie le temps après 17 années sur le  circuit ATP, était tombé à la 145e place mondiale il y a un an après une  opération d'une hanche qui l'avait presque contraint à la retraite.

A la fin de la saison dernière, il avait été désigné par ses pairs "ATP comeback player of the year" pour la deuxième fois de sa carrière. L'Espagol Fernando Verdasco, tête de série N.6, a lui aussi chuté d'entrée,  battu 6-3, 6-2 en 1h08 par son compatriote Ruben Ramirez Hidalgo, 117e mondial.

Les résultats de jeudi

Simple messieurs (2e tour):
Paolo Lorenzi (ITA/N.7) bat Flavio Cipolla (ITA) 7-6 (7/4), 6-1
Rhyne Williams (USA) bat Ivo Karlovic (CRO) 6-4, 6-7 (5/7), 7-6 (7/3)
Ruben Ramirez Hidalgo (ESP) bat Fernando Verdasco (ESP/N.6) 6-3, 6-2
John Isner (USA/N.5) bat Jack Sock (USA) 7-5, 6-7 (3/7), 7-6 (7/3)
Ricardas Berankis (LTU) bat Tommy Haas (GER/N.2) 6-3, 6-3
Nicolas Almagro (ESP/N.1) bat Gaël Monfils (FRA) 2-6, 6-0, 6-3
Robby Ginepri (USA) bat Martin Alund (ARG) 6-2, 4-6, 6-4
Juan Monaco (ARG/N.3) bat Tim Smyczek (USA) 7-6 (7/5), 6-1