Pouille encaisse sa 3eme défaite en 3 matchs
Pouille encaisse sa 3eme défaite en 3 matchs |

Hopman Cup : Zéro pointé pour les Français

Publié le , modifié le

La défaite de Lucas Pouille face à David Ferrer ce vendredi matin a entériné la situation : la France quittera la Hopman Cup sans une seule victoire cette année. Si Cornet n'y pouvait pas grand chose, Lucas Pouille continue d'inquiéter.

La défaite était attendue, mais pas de cette manière. Alizé Cornet affrontait Garbine Muguruza, ancienne numéro un mondiale qui, par sa puissance et malgré sa relative méforme, peut mettre n'importe quelle joueuse du circuit à plusieurs mètres de la balle. La Française s'avançait en challenger. Elle n'a pas réussi à inquiéter l'Espagnole, sereine : 6-1 6-3. Rien d'étonnant, pas plus que ses deux premières défaites, face à Angélique Kerber et Ashleigh Barty, bien mieux classées qu'elle. 

Lucas Pouille a perdu tous ses matchs

En revanche, Lucas Pouille avait une belle carte à jouer pour permettre aux Bleus de revenir à un point partout. Face à lui, David Ferrer, 36 ans, quasi-retraité  (il a annoncé qu'il s'arrêterait après la saison 2019). L'Espagnol montrait de belles choses depuis le début du tournoi : avant d'avoir battu Matthew Ebden il y a deux jours, il avait surtout poussé Alexander Zverev, 4e mondial et grande promesse de la saison, au tie-break du 3eme set. Mais normalement rien d'insurmontable pour Lucas Pouille. 

Le Français n'a pourtant pas pu conclure. Après un premier set très moyen, perdu 6-4, il est revenu dans le match en remportant, au bout du suspense, le tie-break du 2e set (7-6[5]). Peine perdue puisque, un set plus tard, il s'inclinait 7 points à 2 dans un nouveau tie-break, cette fois complètement dominé par l'Espagnol.

Lucas Pouille n'a pas remporté un seul de ses trois matchs en simple. Face à Alexander Zverev, , la défaite était attendue. C'est pourtant à cette occasion qu'il y a eu le plus de signaux positifs puisque le Français a poussé Zverev au 3eme set. En revanche, perdre face à Ferrer et, surtout, face à Matthew Ebden (46e), cela fait tâche. Nous ne sommes qu'en début d'année, et la Hopman Cup est un tournoi exhibition. La méthode Mauresmo - la Française est son nouvel entraîneur depuis décembre dernier - va certainement mettre du temps à donner ses premiers fruits. Mais, à moins de deux semaines de l'Open d'Australie, rien n'incite à l'optimisme chez Lucas Pouille. A 25 ans, il n'a jamais gagné un match à l'Open d'Australie.