Masters/Grigor Dimitrov: "Pourquoi changer quand ça fonctionne ?"

Masters/Grigor Dimitrov: "Pourquoi changer quand ça fonctionne ?"

Publié le , modifié le

Assuré de jouer les demi-finales du Masters avant même son dernier match de poule, le Bulgare Grigor Dimitrov s'est néanmoins appliqué pour battre, 6-1, 6-1, l'Espagnol Pablo Carreno Busta vendredi soir, dans un match sans enjeu. Dominateur dans tous les compartiments du jeu, Grigor Dimitrov sort invaincu de sa phase de groupe, et retrouvera l'Américain Jack Sock samedi soir pour tenter d'accéder à la finale du tournoi.

Comment trouvez-vous votre motivation dans un situation où vous êtes déjà qualifié, et vous affrontez un joueur déjà éliminé ?
Grigor Dimitrov: "Ce n'est pas facile de venir en sachant que, quel soit le résultat, que vous gagniez ou que vous perdiez, vous allez rejouer le lendemain. Mais je ne voulais penser à rien d'autre, bien jouer, me concentrer sur ce match. Je voulais maintenir le niveau de jeu que j'avais dernièrement. Je ne pense pas avoir fait de folie. J'ai suivi mon plan de jeu, je n'ai pas fait d'erreur".

Que pensez-vous du jeu de Jack Sock, qui vous a posé des difficulté récemment ? Que vous inspire le fait de le rencontrer en indoor, sur dur (les deux joueurs s'étaient affrontés en mars à Indian Wells, sur dur, en extérieur) ?
GD: "Jack n'est pas un joueur ordinaire. Il utilise très bien ses forces. Il a beaucoup amélioré son jeu, il a bien joué cette année, et il a fini très fort, en gagnant un Masters-1000. Il est clair qu'il engrange beaucoup de confiance. Bien sûr, beaucoup de joueurs sont dangereux, mais je pense que lui, il utilise mieux ses forces que d'autres joueurs".

Jack Sock est un joueur très différent de David Goffin et de Pablo Carreno Busta, vos derniers adversaires. Comment allez-vous préparer ce match ?
GD: "Je ne pense pas que je vais changer quoi que ce soit, pour être honnête. Je vais me concentrer sur ce qui se passe de mon côté du filet, sur mon jeu. Il a son jeu, j'ai le mien. Je ne pense pas que l'un de nous va changer ses habitudes pour tenter de gagner. Bien sûr, ça va être une nouvelle bataille. Mais je ne me vois pas changer quelque chose dans mon jeu. Pourquoi changer quand ça fonctionne ?"

Vous avez dit après le match contre David Goffin qu'il était important de ne pas trop réfléchir. En êtes-vous à un stade où vous jouez à l'instinct ?
GD: "C'était le but aujourd'hui, ne pas trop réfléchir, ne pas penser que je vais jouer samedi. Se concentrer sur chaque match. C'est très important pour moi de me concentrer ainsi. Je ne réfléchis pas trop. Je joue mon jeu, si je rate une balle, je rate une balle, et on passe à la suivante. Je veux conserver cet élan".

AFP