Metz Gille Simon 092010
Gille Simon en action | AFP - Jean-Christophe Verhaegen

Gilles Simon retrouve le sourire

Publié le , modifié le

Le Français Gilles Simon, tête de série N.8, a remporté le tournoi ATP de Metz en battant l'Allemand Mischa Zverev 6-3, 6-2, dimanche, en finale. Il succède au palmarès à Gaël Monfils. Il s'agit du 7e titre sur le circuit ATP pour le Niçois et surtout le premier depuis Bangkok en septembre 2009, après une année tronquée par une blessure persistante au genou droit.

Zverev, 23 ans, disputait de son côté sa première finale en simple. Après une demi-finale perdue en février à Marseille contre Michaël Llodra, l'Allemand, ancien N.45 mondial descendu à la 155e place, avait enchaîné les déceptions mais a connu un beau parcours en Moselle, s'offrant Nicolas Mahut puis le Finlandais Jarkko Nieminen.

Simon, tête de série N.8, a, lui, battu le Belge Xavier Malisse en quarts avant de dominer de main de maître l'Allemand Philipp Kohlschreiber (6-4, 6-1) en demie. Face à Zverev, issu des qualifications, Simon a su accélérer au milieu de la première et seconde manche pour facilement l'emporter en 1 h 07 min de jeu. Gilles Simon est ainsi devenu le quatrième joueur français le plus titré de l'ère Open. Avec ce septième titre, Simon dépasse Fabrice Santoro et Richard Gasquet et se rapproche à deux victoires d'Henri Leconte et du podium toujours emmené par Yannick Noah, suivi de l'actuel capitaine de Coupe Davis Guy Forget.

"C'est une victoire qui fait beaucoup de bien sur un plan personnel et  tennistique aussi. Sur un plan personnel, c'est la première fois que je viens en  famille sur un tournoi, il y a toujours un peu d'appréhension. Là, c'est le  premier tournoi et la première victoire du petit bonhomme (son fils Timothée, né  tout récemment, NDLR), c'est parfait", s'est félicité Simon. "Sur le plan du tennis c'est fabuleux aussi, j'ai fait beaucoup d'efforts  ces derniers temps, je sentais que je jouais bien. Gagner avec la manière une  finale qui avait tout du piège, cela montre que je me sens de mieux en mieux sur  le terrain, de plus en plus confiant", a ajouté Simon qui, étrange paradoxe,  n'avait jamais gagné un match à Metz avant ce tournoi.

Gilles Gaillard