Le Français Richard Gasquet au service
Le Français Richard Gasquet au service | GREG WOOD / AFP

Gasquet souffre mais passe, Monfils tranquille

Publié le , modifié le

Richard Gasquet, tête de série N.17, a eu toutes les peines du monde à battre l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe pour se qualifier pour le 3e tour du Masters 1000 de Miami. Gaël Monfils, lui, N.14, est passé en dominant l'Ukrainien Sergei Bubka, 182e mondial, 6-4, 6-4 en 1h17, tandis que Julien Benneteau, N.30, a eu raison de l'Allemand Becker 3-6, 6-3, 7-6 (7/4). Djokovic, Federer et Ferrer sont passés sans encombres.

Gasquet dans la souffrance...

Gasquet, actuel N.4 Français, s'est donc imposé 6-3, 6-7 (6/8), 6-2 en plus de 2h30 face au jeune 91e mondial, âgé de 21 ans. Il y a deux semaines, au Masters 1000 d'Indian Wells, Gasquet avait été éliminé dès son entrée en lice au 2e tour par Ramos, contre lequel il avait pourtant eu une balle de match dans le deuxième set. Contre le modeste gaucher Allemand, qui n'avait pas gagné un match sur le circuit ATP cette saison avant de passer le 1er tour à Miami, le Biterrois n'a pas fait forte impression pour ses débuts dans un tournoi qui ne lui a jamais réussi (trois matches gagnés en sept participations) et où il ne se sent pas à l'aise depuis l'épisode de son contrôle positif à la cocaïne en 2009.

Après avoir facilement pris la première manche, Gasquet s'est relâché dans la deuxième contre un adversaire au jeu entreprenant (50 coups gagnants) mais aussi plein de déchets (48 fautes directes). Par trois fois, il a perdu son service mais il a par trois fois réussi à débreaker pour revenir au score et arracher un tie-break. Au jeu décisif, il a été à deux points du match avec un service à suivre mais l'Allemand a enlevé la manche alors que les deux heures de jeu approchaient. Dans la dernière manche, Stebe a continué de poser des problèmes au Français, qui a dû gérer à deux reprises des situations de 0-30 mais qui a pu faire deux fois le break pour s'imposer dans la douleur.

Retour en douceur pour Monfils

Gaël Monfils, lui, a effectué un retour en douceur sur le circuit ATP après sept semaines d'absence sur blessure et maladie avec une victoire facile. L'actuel N.3 Français, derrière Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon, n'a mis que 1h17 pour dominer l'Ukrainien Sergei Bubka, 182e mondial, 6-4, 6-4 et affrontera l'Argentin Juan Monaco (N.21) pour une place en 8e de finale. "Cela faisait longtemps que je n'avais pas joué, c'était sympa de pouvoir enfin reprendre, en plus dans un endroit que j'adore", a déclaré +La Monf+, qui n'avait plus joué un match ATP depuis sa finale à Montpellier début février. Victime d'un problème au genou droit à Montpellier puis du virus qui a touché nombre de joueurs à Indian Wells (Californie), le Parisien n'avait plus joué depuis le 5 février, à l'exception d'un match sans enjeu en Coupe Davis. "C'était un bon match de reprise, il y a avait un peu d'appréhension mais je me suis bien senti tout de suite et j'ai vu de bonnes choses", a expliqué Monfils .

 Djokovic et Federer assurent  

Côté Français toujours, c'est une très belle opération qu'a réalisé Julien Benneteau qui a fait preuve de force de caractère pour écarter Benjamin Becker 3-6, 6-3, 7-6. Il en aura bien besoin encore au prochain tour pour affronter l'Espagnol David Ferrer qui n'a pas trop tremblé face au jeune Australien Bernard Tomic 6-4, 6-4.     

Le N.1 mondial Novak Djokovic et Roger Federer (N.3) sont confortablement entrés en lice. Le Serbe de 24 ans, tenant du titre, a battu le Chypriote Marcos Baghdatis,  42e mondial, 6-4, 6-4 alors que le Suisse de 30 ans a enregistré sa seizième  victoire consécutive en dominant l'Américain Ryan Harrison 6-2, 7-6 (7/3).  Le N.1 mondial a servi comme un chef au premier set, laissant deux  malheureux points à Baghdatis sur sa mise en jeu, et n'a pas eu à défendre une  balle de break jusqu'à ce qu'il serve à 4-3 au second set. Il a alors dû sauver  deux occasions de break de Baghdatis, grâce à un service impérial, puis  attendre sa septième balle de jeu pour garder son break d'avance dans un jeu de  seize minutes qui été "crucial" selon lui. Malgré quelques fautes directes, Djokovic a ensuite plié le match.

Face au principal espoir masculin du tennis  américain, Federer a été en  contrôle jusqu'à ce qu'il serve pour le match à 5-3 au deuxième set. Avant ce jeu, il n'avait laissé que six points sur son service au 73e  mondial et avait breaké trois fois l'Américain de 19 ans. Mais à 15-0, le Suisse a subitement concédé quatre points d'affilée et Harrison a débreaké sur un drôle de point. Durant l'échange, un coup de droit de Federer est allé toucher la ligne  mais un spectateur a crié "out" (dehors) et le Suisse n'a pas renvoyé la balle  qui revenait, croyant que le cri provenait du juge de ligne. Federer s'est toutefois vite repris et a conclu au jeu décisif, avec un  coup de pouce de Harrison qui a raté un coup droit tout fait au filet au  mauvais moment, pour afficher un bilan de 40 succès et 2 défaites depuis l'US  Open.

Côté têtes de série toujours, qualifications de Juan Martin Del Potro, Mardy Fish et Nicolas Almagro.

Résultats du deuxième tour:
Viktor Troicki (SRB/N.27) bat Guillermo García-López (ESP) 4-6, 6-1, 6-4
Richard Gasquet (FRA/N.17) bat Cedrik-Marcel Stebe (GER) 6-3, 6-7 (6/8), 6-2
Marin Cilic (CRO/N.23) bat Igor Kunitsyn (RUS) 6-3, 7-6 (7/1)
Julien Benneteau (FRA/N.30) bat Benjamin Becker (GER) 3-6, 6-3, 7-6 (7/4)
David Ferrer (ESP/N.5) bat Bernard Tomic (AUS) 6-4, 6-4
Roger Federer (SUI/N.3) bat Ryan Harrison (USA) 6-2, 7-6 (7/3)
Andy Roddick (USA/N.31) bat Gilles Muller (LUX) 6-3, 6-2
Juan Monaco (ARG/N.21) bat Lu Yen-Hsun (TPE) 5-0 (abandon)
Gaël Monfils (FRA/N.14) bat Sergey Bubka Jr. (UKR) 6-4, 6-4
Fernando Verdasco (ESP/N.20) bat Björn Phau (GER) 6-3, 6-0
Albert Ramos (ESP) bat Feliciano Lopez (ESP/N.15) 6-4, 7-6 (7/5)
Kevin Anderson (RSA/N.28) bat Sam Querrey (USA) 6-3, 6-7 (3/7), 6-3
Mardy Fish (USA/N.8) bat Frank Dancevic (CAN) 6-3, 7-6 (7/1)
Juan Martín Del Potro (ARG/N.11) bat Ivo Karlovic (CRO) 7-5, 6-4
Nicolas Almagro (ESP/N.12) bat David Goffin (BEL) 6-4, 6-2
 Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-4, 6-4

Gilles Gaillard