Richard Gasquet
Richard Gasquet | Maxppp

Gasquet rate sa finale

Publié le , modifié le

Richard Gasquet a été battu dimanche en finale du tournoi d'Estoril par Juan Martin Del Potro, vainqueur en deux sets secs 6-4, 6-2. L'Argentin remporte le onzième titre de sa carrière. Tête de série N.2, le Biterrois n'avait plus atteint de finale sur le circuit professionnel, depuis celle perdue à Gstaad en 2010. Il avait déjà été battu en finale de ce tournoi en 2007, face à un certain Novak Djokovic.

Un Juan Del-Potro très solide...

C'est le onzième titre de sa carrière, le deuxième de l'année, pour Del Potro qui s'annonce comme un concurrent sérieux pour les quatre meilleurs joueurs du monde pour la suite de la saison sur terre battue. Le 12e joueur mondial a été extrêmement solide tout au long de la semaine lors de laquelle il n'a pas perdu un seul set. Au total, il n'aura perdu que 21 jeux alors qu'il n'avait pas le tableau le plus facile pour arriver jusqu'en finale avec sur sa route Rui Machado, Albert Montanes et Stanislas Wawrinka. Après Michaël Llodra à Marseille en février, il a encore battu un Français en finale avec Gasquet qu'il a dominé pour la quatrième fois de rang.

Pour cela, Del Potro a pris les devants d'entrée, dans chacun des deux sets pour sprinter vers la victoire sous les yeux d'un Gasquet impuissant dans ce qui était sa première finale depuis près de deux ans. "Juan Martin est un grand joueur. Il a été plus fort que moi, c'est clair", a commenté Gasquet qui était déjà venu il y a cinq ans à Estoril, où il avait également perdu en finale, face à Novak Djokovic. "Djokovic en 2007, Del Potro cette année, ce n'est pas facile", a-t-il réagi, amusé d'avoir joué ses deux finales à Estoril un jour d'élection présidentielle en France. "C'est assez drôle, on va voir si Sarkozy va encore gagner cette fois", a plaisanté Gasquet qui, malgré la sécheresse du score de la finale, quitte le Portugal avec le sentiment du devoir accompli.

Romain Bonte