Richard Gasquet
Richard Gasquet | Stephen Dunn/Getty Images/AFP

Gasquet déjà éliminé à Halle

Publié le , modifié le

Plus d'une semaine après son élimination au 3e tour de Roland-Garros, Richard Gasquet n'a pas assuré une bonne transition avec le gazon. Au tournoi de Halle, en Allemagne, le 14e mondial a été éliminé dès le 1er tour par le Néerlandais Robin Haase (52e mondial) 6-4, 6-4. Pire encore, le Biterrois s'est plaint d'une douleur à l'épaule droite, contractée deux jours plus tôt à l'entraînement. Pour Gaël Monfils, le retour sur herbe s'est révéle payant puisqu'il a éliminé l'Allemand Benjamin Becker 6-1, 7-5.

Gasquet vaincu par la douleur

Après le dos, l'épaule. Depuis le mois de mars, Richard Gasquet n'en finit plus de souffrir. Malgré un Roland-Garros honorable (il a été battu au 3e tour par Fernando Verdasco), il n'a pas encore recouvré tous ses moyens. Il est vrai qu'il a répété plusieurs fois que si ça n'avait pas été ce tournoi, il n'y aurait pas participé. Est-ce que cette débauche d'énergie, avec un dos douloureux, n'a pas eu de repercussions sur son épaule ? En tout cas, pour son entrée en lice au tournoi de Halle, il a été dominé par Robin Haase. Le 52e mondial ne l'avait jamais battu en deux duels, et s'était même incliné contre lui sur gazon, lors de leur affrontement dans le tournoi olympique de Londres en 2012. 

"J'ai eu du mal à passer outre la douleur. Du coup je n'étais pas bien dans  la tête", a déclaré Gasquet, après son élimination en guère plus d'une heure  (1h09), en concédant un service par set. La tête de série N.5 n'a jamais été en mesure de montrer le jeu sur gazon  qui l'avait conduit en demi-finales l'an passé en Westphalie et surtout dans le  dernier carré à Wimbledon en 2007. Gasquet a indiqué qu'il passerait une échographie mercredi. "J'en ai marre de repartir à zéro, a concédé le Français, libéré depuis peu  de douleurs aux lombaires. "Il n'y a pas de recette miracle, a-t-il ajouté. Il  faut se soigner, passer outre la douleur, gagner des petits matches. Et  remettre le mental en mode combat".

Monfills se rassure

Six jours après sa sortie en quart à Roland-Garros, Monfils a fait un retour gagnant mais prudent. "Je n'aime pas l'herbe. J'ai toujours peur de la blessure, j'ai déjà mal au genou droit, assurait le N.20 mondial. J'essaie de faire des choses simples, d'être solide, d'alterner et de me faire plaisir". Face à Becker, 79e mondial qu'il a toujours battu, cela a suffi. Le Parisien a dévoré son adversaire au premier set (6-1 en 22 minutes) puis pris prudemment son temps pour faire un break au 11e jeu et conclure sur un jeu blanc. Tout en régalant de quelques coups dont est très friand le public de Westphalie.

Olivetti battu

Autre Français en lice, le jeune Alban Olivetti, "lucky loser" au tournoi de Halle après le forfait de l'Allemand Tommy Haas, n'a pu profiter de cette seconde chance sur le gazon allemand, éliminé par l'Américain Steve Johnson, 6-4, 6-2 au premier tour. Olivetti, 161e mondial âgé de 22 ans, a succombé face au gros frappeur américain, vainqueur en 1 h 02 min sur le Central.

Résultats du 1er tour - mardi

Alejandro Falla (COL) bat Lukasz Kubot (POL) 6-2, 3-6, 6-3
Robin Haase (NED) bat Richard Gasquet  (FRA/N.5) 6-4, 6-4
Ivo Karlovic (CRO) bat Mikhail Youzhny (RUS/N.6) 6-3, 6-4
Lu Yen-Hsun (TPE) bat Mate Pavic (CRO) 7-6 (7/2), 6-7 (11/13), 7-6 (7/5)
Steve Johnson (USA) bat Albano Olivetti (FRA) 6-4, 6-2
Teimuraz Gabashvili (RUS) bat Illya Marchenko (UKR) 6-7 (9/11), 6-4, 7-6 (7/4)
Gael Monfils (FRA) bat Benjamin Becker (GER) 6-1, 7-5