Richard Gasquet
Le Français Richard Gasquet | GLYN KIRK / AFP

Gasquet, c'est grave?

Publié le , modifié le

Blessé au dos, Richard Gasquet pourrait renoncer au tournoi de Doha dont il est tenant du titre, selon l'Equipe. Alité depuis vendredi, le tennisman français se voulait pourtant rassurant à l'heure d'évoquer cette lésion. Malgré tout, l'inquiétude est de mise à deux semaines de l'Open d'Australie.

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas. La saison passée, Richard Gasquet avait connu un début de saison canon à Doha. Lauréat du tournoi qatari, le Biterrois arrivait en pleine confiance à l'Open d'Australie, avant de tomber en 8e de finale sous le feu de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga. En 2014, la donne ne sera pas la même. Rayé des séances d'entraînement samedi et dimanche, le N.9 mondial a un problème au dos. "C'est une sorte d'oedème qui provoque une douleur intercostale. Ca fait très mal, a expliqué le joueur de 27 ans dans les colonnes de l'Equipe. Je suis resté au lit depuis (vendredi), sans bouger. La nuit c'était terrible! Les anti-inflammatoires ne font rien." Souvent gêné par des blessures dans le passé, Gasquet sort d'une saison 2013 exceptionnelle récompensée par 3 titres (Doha, Montpellier, Moscou) et une demi-finale à l'US Open.

Gasquet: "Je mets de la glace et j'attends"

Un dernier exercice accompli ayant fait naître ou renaître de nombreux espoirs en l'ancien petit prodige du tennis hexagonal. S'il devait renoncer à Doha, le Français arriverait à l'Open d'Australie sans tournoi de préparation. "J'ai souvent eu des blessures qui passaient en deux jours, alors je mets de la glace et j'attends, tentait de rassurer celui qui a participé au dernier Masters entre les 8 meilleurs joueurs mondiaux. On ne peut pas savoir si je pourrai jouer ou pas." Opposé à Karim Hossam, détenteur d'une wild-card, au 1er tour, Richie pourrait retrouver son compatriote Gaël Monfils au tour suivant. Avant de se frotter éventuellement à Murray, Ferrer ou Nadal. L'idéal pour préparer le premier Grand Chelem de la saison. Afin que 2014 ressemble à 2013...

Jerome Carrere