Richard Gasquet
Le Biterrois Richard Gasquet | AFP - BORIS HORVAT

Gasquet attend Del Potro ou Davydenko à l'Open 13

Publié le , modifié le

Richard Gasquet, tête de série N.5, a disposé du Russe Kunitsyn 6-3, 6-2 en 1h10. Pour atteindre le dernier carré, il lui faudra jouer Del Potro (N.4) qui a profité de l'abandon de Davydenko à un set partout. Michael Llodra, qui est venu à bout de l'Ukrainien Dolgopolov (N.6) 6-4, 5-7, 7-6(5), poursuit sa route. Tout comme Albano Olivetti, la nouvelle perle tricolore (388e mais doté d'un service surpuissant), vainqueur de Fish (8e mondial) 6-3, 3-6, 6-3.

Comme toujours lors des tournois en France, il est beaucoup question de Richard Gasquet. Comme toujours depuis qu'il a fait ses premiers pas sur le circuit professionnel, l'ancien "petit Mozart" attise les espoirs et les tentatives d'explication quant à sa relative discrétion. Les propos d'Ivan Ljubicic, avec lequel il partage le même entraîneur Ricardo Patti, n'ont fait que relancer les questions autour d'un joueur au talent exceptionnel, mais au classement souvent jugé inférieur à ses réelles capacité. Si beaucoup l'imaginent dans le Top5, le 15e mondial demeure loin du compte. Il aura, encore une fois, l'occasion de franchir un cap en quarts de finale de l'Open 13. Tête de série N.5, il s'est en effet défait sans problème du Russe Igor Kunitsyn en 1h10 (6-3, 6-2), déroulant son jeu et notamment son service (10 aces, 6 balles de break sauvées sur 6 concédées). Un break au 3e jeu de la 2e manche pour mettre un peu plus la tête de son adversaire sous l'eau, un autre pour conclure le match, voilà comment il n'a pas tremblé lors de ce 2e tour.

Cette qualification, au-delà du simple fait qu'elle lui permet de rejoindre les deux autres Français déjà à ce niveau (Tsonga et Roger-Vasselin), lui offre la possibilité de passer un test. Il affrontera en effet soit l'un des hommes en forme du moment, Juan Martin Del Potro (N.4), soit le Russe Nikolay Davydenko, qui demeure un adversaire très pénible, même retombé au 40e rang mondial. Quart de finaliste à Sydney, comme à Montpellier et à Rotterdam, 8e de finaliste à l'Open d'Australie, Richard Gasquet poursuit son début de saison homogène. Il peut l'embellir en prenant soit sa revanche sur le Russe qui l'a éliminé à Rotterdam cette année, soit en battant pour la 2e fois l'Argentin qu'il n'a plus croisé depuis 2008 et qui l'a battu deux fois en trois matches.

Olivetti frappe un grand coup

Si la victoire de Gasquet sur Igor Kunitsyn, 81e mondial, était attendue, celle de Llodra fait figure de performance puisqu'il a sorti l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov, tête de série N.6, 6-4 5-7 7-6(5). "Ca a été très dur aujourd'hui. Mais en France, je ne voulais pas lâcher", a dit Llodra, 50e mondial et vainqueur de l'Open 13 de Marseille en 2010. Au prochain tour, il sera opposé au jeune Français Albano Olivetti, 388e mondial, qui dispute son premier tournoi sur le circuit professionnel.

Le grand espoir du tennis français a créé l'exploit en battant en soirée l'Américain Mardy Fish, 8e mondial, 6-3, 3-6, 6-3. Doté d'un service surpuissant (23 aces dont certains à presque 230 km/h), Olivetti promet beaucoup pour les années à venir notamment sur les surfaces rapides. Il aurait même pu boucler la rencontre en deux sets, puisqu'il menait 3-1 avant de s'effondrer en encaissant cinq jeux de suite, alors que son rendement sur sa première balle s'effondrait (40%). Loin de se démotiver après la perte de cette manche, il faisait le break d'entrée dans le set décisif pour mener 3-0. Il a ensuite écarté deux balles de break à 4-2 et a tenu jusqu'au bout et exulter après 1h48 de jeu.

Résultats

2e tour:
Richard Gasquet (FRA/N.5) bat Igor Kunitsyn (RUS) 6-3, 6-2
Michaël Llodra (FRA) bat Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR/N.6) 6-4, 5-7, 7-6 (7/5)
Juan Martin Del Potro (ARG/N.4) bat Nikolay Davydenko (RUS) 6-7 (6/8), 6-4  et abandon
Albano Olivetti (FRA) bat Mardy Fish (USA/N.2) 6-3, 3-6, 6-3

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze