Gaël Monfils à l'ATP 250 de Zhuhai
Gaël Monfils à l'ATP 250 de Zhuhai | STR / AFP

Gaël Monfils à la conquête du Tournoi des maîtres

Publié le , modifié le

Se qualifier pour le Masters de Londres : une véritable course contre la montre. Sur huit participants, quatre sont d’ores et déjà qualifiés (Nadal, Djokovic, Federer et Medvedev). Juste derrière, Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas possèdent une longueur d’avance et sont quasiment assurés de rejoindre le groupe de tête à l'O2 Arena du 10 au 17 novembre. Il ne reste donc plus que deux places accessibles pour Gaël Monfils, actuel 10e de la Race (classement depuis le 1er janvier). Deux petites places pour beaucoup de prétendants. La guerre est déclarée.

Une place qui vaut cher

Les deux derniers tickets pour jouer à Londres en novembre prochain engendre une véritable guerre aux points. Chaque victoire compte et un petit point est un grand pas vers Londres. Seul candidat français, Gaël Monfils est toujours dans la course pour atteindre le top 7 ou 8 de la Race. Aussi rapide qu'un Grand Prix de Formule 1, la ligne d'arrivée se trouve au Masters 1000 de Paris (du 26 octobre au 3 novembre), où le classement bloquera définitivement ses points. Pour l'instant, le Français se trouve à la 10e position avec un total de 2125 points. Devant lui, le Japonais Kei Nishikori comptabilise 2180 points. La très convoitée 8e place est quant à elle occupée par Matteo Berrettini avec 2185 points. Mais rien n'est encore joué entre ces trois-là.

Actuellement à Zhuhai pour l'ATP 250, le tricolore jouera son quart de finale face à Albert Ramos-Vinolas ce vendredi. Et remporter ce match serait une très bonne nouvelle pour Gaël Monfils puisqu'il ajouterait 45 points à son score et ne serait qu'à 15 points de l'Italien. En continuant la tournée asiatique, le droitier met toutes les chances de son côté pour récolter des points supplémentaires et prendre cette dernière place qualificative. Mais attention. Il reste encore deux Masters 1000 (Shanghai et Paris) avant de clôturer le classement donc tout est encore jouable. 

Sur la bonne voie

Auteur d'une saison très satisfaisante, Gaël Monfils est sur une bonne lancée. Fatigué et forfait à plusieurs reprises, notamment pour le tournoi d'Indian Wells et de Miami, le Français a retrouvé sa forme physique. Après sa défaite face à Matteo Berrettini en quart de finale de l'US Open (le 4 septembre), le tennisman avait confié se sentir mieux au micro d'Eurosport : Je suis sur une bonne phase. J'ai fait un tournoi correct. Forcément on a envie d'aller plus loin. Mais je reste satisfait pour pas mal de choses. Je me sens bien depuis peu de temps, je me suis bien remis sur pieds et j'espère maintenant faire une bonne fin de saison." Une fin de saison qui pourrait s'achever par le Tournoi des maîtres si la motivation du Français perdure.

Monfils n'y a participé qu'une seule fois au cours de sa carrière, en 2016, alors 6e à la Race. Malheureusement la jubilation a été de courte durée puisque le tricolore s'est arrêté en phase de groupe. Revenir sur le court de l'O2 Arena serait un bon come-back parmi les maîtres. Mais le tennisman est sincère : "Pour être vraiment honnête, je ne suis toujours pas à 100% mais je pense que je vais progressivement m’améliorer." a-t-il révélé en conférence de presse d'après match ce mercredi. La course pour la huitième place qualificative est plus que jamais présente et annonce bien des surprises. Une qualification de Gaël Monfils ne serait pas de refus dans ce tournoi final qui n'a jamais vu de français soulever le trophée. La meilleure performance reste celle de Jo-Wilfried Tsonga en 2011, battu par Roger Federer en finale.

Gaël Monfils au Masters de Londres en novembre 2016
Gaël Monfils au Masters de Londres en novembre 2016 © BACKPAGE IMAGES / BACKPAGE IMAGES Ltd / DPPI