Forget masque coupe davis finale 122010
Guy Forget | AFP - DIMITAR DILKOFF

Forget nouveau patron de Bercy ?

Publié le , modifié le

Déjà nommé au comité de pilotage du tournoi de Roland-Garros en octobre dernier, Guy Forget pourrait bien prendre encore du galon au sein de la Fédération française de tennis en succédant à Jean-François Caujolle. Ce dernier devrait en effet prochainement quitter son poste de directeur du Masters 1000 de Bercy, et l'annonce du nom de son successeur pourrait être effectuée dès cette semaine.

Capitaine de Coupe Davis depuis 1999 (avec un titre en 2001), Forget bénéficie à la fois de la confiance de la FFT et celle des joueurs. En tant que joueur, il avait participé aux victoires de la France en Coupe Davis en 1991 et 1996, mais il est surtout le premier Français à avoir inscrit son nom au palmarès du tournoi de Bercy. Aujourd'hui, il semble avoir désormais la faveur des pronostics pour en devenir le patron.

"La Fédération m'a approché pour dès l'année prochaine passer du temps sur l'organisation du tournoi de Roland-Garros. J'ai donné mon accord pour amener ma pierre à l'édifice. Après, c'est vrai que le poste de directeur du tournoi de Bercy va être bientôt attribué", a-t-il sobrement commenté en marge du tournoi. "C'est quelque chose auquel la FFT a songé. Ce n'est pas un travail à plein temps", a précisé Forget qui entend bien rester jusqu'à l'année prochaine capitaine de l'équipe de Coupe Davis.

Llodra: "Il a toutes les armes pour y parvenir"

Interrogé sur la possibilité de voir Guy Forget devenir directeur du Masters parisien, Michaël Llodra n’avait pas l’air surpris par cette éventualité. "Cet un ancien vainqueur du tournoi, il a toutes les armes pour y parvenir", a commenté le joueur qui fait partie de son équipe en Coupe Davis. "J’imagine que les premières années, il devrait se faire épauler d’un point de vue administratif", a précisé Llodra. "Je ne sais pas si il acceptera, mais ce serait bien pour lui", a-t-il conclu sur le sujet.

Il se pourrait donc que la Fédération française de tennis décide de remettre en place un binôme, comme cela avait été le cas avec Cédric Pioline et Alain Riou, puis Cédric Pioline et Jean-François Caujolle. La décision devrait être prise et annoncée dans le courant de la semaine, mais qui d'autre que Forget, qui se dit "au service de la Fédération (...) depuis l'âge de 12 ou 13 ans" pourrait prendre cette place ?

Romain Bonte