Rafael Nadal grimaçant
Rafael Nadal, battu par Thiem | AFP - Paul Crock

Fin de série pour Nadal battu par Thiem à Madrid

Publié le , modifié le

Rafael Nadal a subi vendredi sa première défaite sur terre battue depuis près d'un an, en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid face à l'Autrichien Dominic Thiem, 7e mondial, en deux sets (7-5, 6-3).

 Le tenant du titre, qui restait sur une série record de 50 sets empilés sur sa surface fétiche, va perdre la place de N.1 mondial qui va revenir à Roger Federer sans jouer. Mais il aura l'opportunité de la récupérer à condition de remporter, la semaine prochaine, le tournoi de Rome où il s'était incliné en quarts de finale l'an dernier... déjà face à Thiem.

Le talentueux Autrichien, âgé de 24 ans, est le seul à lui avoir fait mordre la poussière sur terre battue depuis son retour au premier plan l'an passé. Avant son échec à Madrid, le décuple champion de Roland-Garros restait sur une série de 21 victoires d'affilée sur sa surface fétiche et ce, sans concéder la moindre manche.

En portant son total à 50 set consécutifs jeudi soir, après son succès devant l'Argentin Diego Schwartzman (6-3, 6-4), il avait battu le record de la plus longue série de sets remportés sur une même surface. Celui-ci était détenu par l'Américain John McEnroe (49 en 1984 sur dur). Mais dans cette réédition de la finale 2017 à Madrid, Nadal n'a pas trouvé la solution pour prolonger son ébouriffante série. Déjà bousculé par Schwartzman, Nadal a cruellement souffert face à Thiem qui s'est vengé de la leçon que lui avait donnée l'Espagnol le mois dernier à Monte-Carlo (6-0, 6-2). 

Thiem ne lâche rien

L'Autrichien a breaké dans le septième jeu (4-3) puis s'est créé une première occasion d'empocher le premier set. Cela a failli passer à quelques centimètres. Mais la balle, frappée d'une gifle de coup droit, s'est logée juste derrière la ligne de fond alors que Nadal était battu. Une double faute plus tard et Nadal revenait à égalité. Mais le Majorquin concédait une nouvelle fois son service à cause de fautes inhabituelles (29 directes, 28 pour Thiem), notamment sur un smash a priori facile. Cette nouvelle opportunité de servir pour le set, Thiem ne la ratait pas. Sur un ace, il mettait fin à la série de Nadal. Un scénario à peu près similaire se répétait dans le second set alors que Thiem avait rapidement creusé l'écart (3-1). Nadal parvenait à débreaker (3-3) mais concédait dans la foulée une nouvelle fois son service. Thiem ne lâchait plus le morceau et donnait le coup de grâce au héros local devant un public sans voix, sur 22e coup droit gagnant. 
 


 

France tv sport @francetvsport