David Ferrer
David Ferrer, vainqueur de Paris-Bercy | MAXPPP - IAN LANGSDON

Ferrer: "Un rêve de gagner à Bercy"

Publié le , modifié le

Premier Espagnol à inscrire son nom au palmarès de Bercy, première fois qu'il remporte un Masters 1000, joueur ayant gagné le plus de matches (72) cette saison devant Djokovic (70), joueur ayant remporté le plus de tournois (7) cette année devant Federer (6), David Ferrer a de quoi être heureux. "C'était un rêve de gagner à Paris-Bercy", disait-il après sa victoire sur Janowicz.

David Ferrer n'est pas un expansif. C'est pour cela qu'il a presque été surprenant de le voir s'écrouler sur le terrain après sa victoire. En conférence de presse, il est donc revenu à son comportement habituel. Un léger sourire, mais rien de plus. Même les applaudissements des journalistes n'ont pas arraché plus d'expressions. Et dans les commentaires, c'était pareil. "C'était un rêve de gagner à Paris-Bercy", commençait-il. "En plus, je n'avais jamais gagné de Masters 1000." En s'imposant ici, il réalise une quinzaine parfaite, après sa victoire à Valence la semaine dernière. "J'ai vraiment très bien joué ces deux dernières semaines", concédait-il. "Même si j'aime bien joué sur toutes les surfaces et en indoor, ma surface préférée demeure la terre-battue", soulignait-il.

Même le fait qu'il ait remporté plus de tournois cette saison que Roger Federer ne le fait pas monter au ciel: "Ce n'est pas le plus important. En fait, j'ai peut-être gagné plus de tournois que lui, mais lui, comme Djokovic, Nadal et Murray, ont remporté les plus importants. Je sais qu'ils sont meilleurs que moi." Une grande lucidité pour un homme qui admet tout de même que cette victoire "représente beaucoup de travail, de sacrifice et de persévérance", avant d'avouer qu'il est "très content". Vaincu lors des trois finales de Masters 1000 qu'il avait disputées jusque-là (Rome, Shanghaï, Monte-Carlo), le joueur de 30 ans est désormais libéré d'un poids, mais ne peut pas vraiment fêter cela. Mardi, il sera au Masters de Londres contre Juan Martin Del Potro pour son premier match. "Je vais dîner au restaurant avec mon équipe. On va profiter de ce moment". Mais l'Argentin est déjà dans son esprit: "Je sais que je devrais jouer mon meilleur tennis pour le battre", annonce-t-il. "J'ai confiance en mon jeu, mais je suis un peu fatigué."

Même si c'est son premier Masters 1000, David Ferrer ne va pas faire d'excès, contraint par le calendrier. Mais pas seulement.