David Ferrer
L'Espagnol David Ferrer | AFP - AOP PRESS - DPPI MEDIA - MANUEL BLONDEAU

Ferrer tombe face à Gabashvili

Publié le , modifié le

L'Espagnol David Ferrer, tête de série numéro 2, a été éliminé mercredi dès son entrée en lice au deuxième tour du tournoi de Barcelone dès son entrée en lice. Le demi-finaliste à Monte-Carlo la semaine dernière s'est incliné en deux manches face au Russe Teymuraz Gabashvili 6-4, 6-2. Fabio Fognini, tête de série numéro 3 du tournoi, a lui aussi été sorti. L'Italien a abandonné face au Colombien Santiago Giraldo alors qu'il était mené 6-0, 4-0. Rafaël Nadal (N.1), lui, est passé, mais après avoir bataillé face son compatriote Albert Ramos 7-6, 6-4.

Barcelone ne sourit plus à David Ferrer. Comme l'année dernière, l'Espagnol a perdu dès son entrée en lice. Contre le Russe Teymuraz Gabashvili, le spécialiste de la terre battue a bafoué son tennis. En panne sur sa seconde balle (seulement 39% de points gagnés) et inefficace au possible sur les balles de break qu'il s'est procurées (1/8 convertie), le finaliste de Roland-Garros 2013 s'est incliné pour la première fois de sa carrière face au Russe, 55e mondial. Plus inquiétant pour Ferrer, Gabashvili n'avait jamais réussi à prendre plus de cinq jeux à l'Espagnol lors de leurs deux confrontations.

Mais ce mardi, c'est un Ferrer méconnaissable qui s'est présenté sur le cours. Breaké d'entrée, il s'est accroché pour revenir à 3-3 en sauvant trois balles de double break avant de céder 6-4 sur un nouveau break. La première manche s'était mal terminée, la seconde a mal débuté. Pris à l'échange et multipliant les fautes directes, l'Espagnol s'est incliné finalement 6-2 dans le deuxième set après 1h21 de jeu. Pour Gabashvili, c'est un petit exploit. Le Russe affrontera un autre Espagnol au prochain tour, Inigo Cervantes-Huegun.

Nadal a souffert

Battu en quarts de finale à Monte-Carlo, justement par Ferrer, Rafael Nadal se présentait dans ses habits de revanchard sur la terre de Barcelone. Face à lui Albert Ramos semblait condamné à subir la foudre. Mais il n'en a rien été. Car Nadal n'a jamais trouvé son jeu métronomique qui lui permet de diriger les débats. Ramos n'est que 103e mondial, mais il a rapidement vu que son aîné n'étaié pas dans un bon jour, et il a joué sans avoir peur du Majorquin aux 62 titres, dont 13 en Grand  Chelem. Et il a crânement pris sa chance ne s'inclinant qu'au bout de près de deux heures (1h57) d'échanges, en perdant son dernier service sans manquer le  moindre point.

Fognini fait une "Paire"

Fabio Fognini avait déjà fait parler de lui à Monte-Carlo. L'Italien avait dégoupillé sur le Rocher face à Jo-Wilfried Tsonga s'inclinant 7-5, 3-6, 0-6. Pour son entrée en lice en Catalogne, la tête de série numéro 3, n'a passé que 37 minutes sur le court. Face au Colombien Santiago Giraldo, 65e joueur mondial, il n'a pas inscrit un jeu avant d'abandonner, un peu à la manière de Benoît Paire mardi, alors qu'il était mené 6-0, 4-0.

Résultats du 2e tour

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Albert Ramos (ESP) 7-6 (7/2), 6-4
Ivan Dodig (CRO) bat Feliciano Lopez (ESP) 6-1, 6-4
Nicolas Almagro (ESP) bat Martin Klizan (SVK) 7-5, 7-6 (7/4)
Santiago Giraldo (COL) bat Fabio Fognini (ITA/N.3) 6-0, 4-0 (abandon)
Jurgen Melzer (AUT) bat Jerzy Janowicz (POL/N.7) 6-4, 7-6 (7/1)
Albert Montañés (ESP) bat Oleksandr Dolgopolov Jr. (UKR/N.8) 7-6 (7/5), 6-3
Teimuraz Gabashvili (RUS) bat David Ferrer (ESP/N.2) 6-4, 6-2
Fernando Verdasco (ESP) bat Kenny De Schepper (FRA) 6-4, 6-3