David Ferrer
David Ferrer | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Ferrer rejoint Youzhny

Publié le , modifié le

L'Espagnol David Ferrer espère mettre fin face au Russe Mikhail Youzhny dimanche à Valence à sa série noire de cinq défaites de suite en finale d'un tournoi ATP.

L'année avait bien commencé pour Ferrer avec deux titres (Auckland, Buenos  Aires) et une demi-finale à l'Open d'Australie. Elle s'est bien poursuivie, puisque le joueur de Valence a atteint en 2013  son meilleur classement mondial (3e) et disputé sa première finale en Grand  Chelem (Roland-Garros). Mais une ombre gâche la belle saison de l'Espagnol: son incapacité à  remporter les cinq dernières finales qu'il a disputées sur le circuit  (Acapulco, Miami, Oeiras, Roland Garros et Stockholm). 

Mais à Valence, Ferrer est chez lui: avant de dominer facilement son  compatriote Nicolas Almagro en demi-finale samedi, il avait déjà atteint la  finale à quatre reprises pour trois succès (2008, 2010, 2012). De son côté, Almagro a enregistré face à Ferrer sa... 14e défaite en autant  de confrontations ! En finale, Ferrer retrouvera une vieille connaissance, un trentenaire comme  lui. Youzhny, déjà finaliste en 2009 à Valence, a surclassé son compatriote  Dmitry Tursunov 6-2, 6-4. Le 21e mondial disputera dimanche sa 3e finale de l'année après Gstaad et  Halle, pour une victoire sur la terre battue suisse. Il compte à son palmarès  neuf titres ATP. Youzhny mène 4 victoires à 3 dans ses confrontations avec l'Espagnol.

AFP