Roger Federer bras levés victoire Doha 01 2011
La joie de Roger Federer | AFP - MARWAN NAAMANI

Federer sans forcer

Publié le , modifié le

Premier tournoi de l'année 2011 et première victoire pour Roger Federer. Le Suisse, N.2 mondial, s'est adjugé le 67e titre de sa carrière en battant, samedi, en finale du tournoi de Doha le Russe Nikolay Davydenko, tenant du titre, en deux sets 6-3, 6-4.

Il s'agit de la troisième victoire dans ce tournoi pour le N.2 mondial, après 2005 et 2006. L'année dernière, il était sorti en demi-finales, battu par... Davydenko. Surtout, Federer prépare de la meilleure manière la défense de sa couronne à l'Open d'Australie (17-30 janvier), seul titre du Grand Chelem qui a échappé à Rafael Nadal l'an dernier.

Pour Davydenko, la perte de ce titre n'est pas décourageante. Le Russe, tombé de la 6e à la 22e place mondiale, a connu une année 2010 décevante, marquée par des blessures et des contre-performances. Avant de se rendre à Melbourne, où il avait atteint les quarts de finale lors de l'édition 2010, Davydenko peut donc capitaliser sur cette bonne semaine à Doha, où il a notamment battu vendredi Nadal, certes diminué par un virus.

Samedi, Federer, tombeur de Jo-Wilfried Tsonga au tour précédent, a su faire parler son efficacité au service pour prendre tôt dans le premier set la mise en jeu de son adversaire, ne lâchant plus ensuite son avantage. Efficace à la volée (15/18), commettant moins de fautes directes que le Russe, Federer a su accélérer à 4-4 au second set pour faire le break et conclure sur un jeu blanc.

Isabelle Trancoën