Roger Federer portrait 052010
Roger Federer | AFP - JACQUES DEMARTHON

Federer : "Rien n'a changé"

Publié le , modifié le

Le Suisse Roger Federer , désormais trentenaire, assure qu'il a "toujours aussi faim" à la veille de l'US Open, le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, qu'il a remporté cinq fois. Le N.3 mondial n'a plus remporté un Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2010 (six tournois d'affilée). Sans victoire à New York, il finira une saison vierge d'un titre du Grand Chelem pour la première fois depuis 2002.

Dans quel état d'esprit abordez-vous le tournoi ?
"Je me sens bien, physiquement et mentalement, je me suis bien entraîné la semaine passée, la préparation a été bonne et tout est sous contrôle. Je n'ai peut-être pas aussi bien joué que je voulais à Montréal (3e tour) mais je me sentais déjà beaucoup mieux après Cincinnati (quart de finale), j'avais un meilleur feeling. A l'US Open, les balles ont encore changé et la surface semble un peu plus lente que les années précédentes mais ce n'est pas pour autant que ça va requérir un grand ajustement."

Vous avez eu 30 ans ce mois-ci, qu'est ce que ça a changé ?

"Rien n'a changé. J'ai toujours aussi faim. Tout est parfaitement normal. Ce n'est qu'un chiffre qui a changé. J'ai joué contre Agassi à l'US Open en 2005, il avait 35 ans et c'était son 20e US Open d'affilée je crois. Moi c'est mon 13e, il y en a d'autres à venir... Je sens que mon jeu va me permettre de jouer encore longtemps car j'ai un type de jeu relâché. J'ai fait près de 1000 matches sur le circuit et ça laisse des traces mais je suis très professionnel par rapport à ce qui touche à la récupération: massages, étirements, régime, sommeil, tout ça... J'ai toujours regardé à long terme et je crois que je peux encore jouer au plus haut niveau pour encore pas mal d'années."

Ce que réalise Novak Djokovic cette saison vous impressionne-t-il ?

"Impressionnant, c'est le moins qu'on puisse dire. Il a parfaitement rebondi après sa défaite en finale de l'US Open l'an dernier contre Rafa (Nadal), où il pensait sûrement avoir des chances de gagner. Ce rebond après une telle déception montre qu'il a pris les bonnes décisions. Et il a accompli jusqu'à présent une saison incroyable. C'est super à regarder même si je n'ai vu que 10 ou 15 de ses 50 et quelques matches qu'il a joués. Son bilan parle pour lui et il est clairement l'un des favoris ici, sinon le favori."

Julien Lamotte