Federer peine, Djokovic vole à Dubaï

Federer peine, Djokovic vole à Dubaï

Publié le , modifié le

Cinq fois vainqueur et deux fois finaliste du tournoi de Dubaï, Roger Federer s'est fait peur dès le 2e tour de cette édition 2014. Opposé au Tchèque Radek Stepanek, le Suisse a eu besoin de trois sets et 2h11 de jeu pour l'emporter (6-2, 6-7, 6-3). En quart de finale, le N.8 mondial aura affaire à un autre Tchèque en la personne de Lukas Rosol. S'il passe cet obstacle, il devrait retrouver Novak Djokovic en demie. Vainqueur de Bautista Agut en moins d'une heure, le N.2 mondial sera grand favori contre Youzhny en quart.

Un coup de tonnerre a traversé le ciel de Dubaï. Dans le troisième set décisif de son match face à Roger Federer, Radek Stepanek a quatre balles pour mener 3-0. "C'était un match difficile, assez typique du deuxième tour à Dubaï et j'ai  éprouvé beaucoup de difficulté à trouver le bon rythme", a confié le sextuple vainqueur de Wimbledon. Mais depuis 2008 et son élimination par Andy Murray au premier tour de l'épreuve émiratie, le Suisse a toujours atteint au moins les demi-finales. Fort de cette réussite, le 8e joueur mondial, tête de série N. 4 du tournoi, efface les quatre cartouches du Tchèque et reprend la main. Irrégulier tout au long du match, au point de laisser son adversaire égaliser alors qu'il avait tranquillement dominé la première manche (6-2 en 35 minutes), le Maître a connu une dernière baisse de régime au moment de conclure. "Je suis déçu  de n'avoir pas pu enchaîner sur mon succès du premier set car, une fois qu'il a  pris le devant, j'étais tout le temps sous pression", a reconnu l'Helvète. Deux balles de match égarées avant de lever les bras pour fêter son accession aux quarts de finale. Où l'attend un compatriote de Stepanek, en la personne de Lukas Rosol. "Radek a du talent et s'est montré très mobile sur le court. 

Berdych pour Tsonga

Pour la première fois cette saison, le Tchèque est parvenu à passer plus de deux tours dans une compétition. S'offrir l'ancien N.1 mondial lancerait sans doute définitivement son année 2014. Dernier représentant de la République de l'Est de l'Europe, Tomas Berdych se frottera pour sa part au Français Jo-Wilfried Tsonga, vainqueur de Davydenko par forfait. Lors de ses trois premières participations, le Manceau n'a jamais dépassé le stade des quarts. Contre la tête de série N.3 du tournoi, la tâche ne sera pas aisée. "Tsonga est un adversaire très difficile. Il est solide, un joueur régulier  du Top 10 et en plus, il adore les surfaces très rapides comme ici. Elles  conviennent particulièrement à son style de jeu", a d'ailleurs analysé Berdych. "Tous nos matches ont été très serrés, de vrais batailles. Je l'attends  vraiment avec impatience", a ajouté Berdych, vainqueur de quatre de leurs six  premières rencontres.De son côté, Djokovic, N.2 et 26 ans, n'a laissé que quatre jeux à  l'Espagnol Roberto Bautista (6-1, 6-3), et le Russe Mikhail Youzhny, vainqueur  du Britannique James Ward 6-1, 7-6 (7/3), doit se préparer à souffrir jeudi. Ensuite, le Serbe devrait retrouver Federer sur sa route. 

Simple messieurs (2e tour):
 
    Novak Djokovic (SRB) bat Roberto Bautista (ESP) 6-1, 6-3
    Mikhail Youzhny (RUS/N.6) bat James Ward (GBR) 6-1, 7-6 (7/3)
    Roger Federer (SUI) bat Radek Stepanek (CZE) 6-2, 6-7 (4/7), 6-3
    Lukás Rosol (CZE) bat Dmitry Tursunov (RUS/N.8) 6-4, 7-6 (7/4)
    Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.5) bat Nikolay Davydenko (RUS) par forfait  (blessures aux côtes)
    Tomas Berdych (CZE/N.3) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-2, 6-1
    Philipp Kohlschreiber (GER/N.7) bat Andreas Seppi (ITA) 6-3, 6-3
    Malek Jaziri (TUN) bat Somdev Devvarman (IND) 6-3, 7-5

Jerome Carrere