Federer: "Je peux gagner cette année"

Federer: "Je peux gagner cette année"

Publié le , modifié le

Premier joueur de l'Histoire à atteindre la finale de chacun des neuf Masters 1000, Roger Federer est conscient de son niveau de jeu actuel: "J'ai fait de bons choix, j'ai beaucoup varié, j'ai fait de bonnes choses au bon moment." Il peut accrocher le dernier Masters 1000 qui manque à son palmarès, et ainsi rejoindre André Agassi, le seul à avoir fait le doublé Roland-Garros - Bercy. "Je pense que ce ne sera pas le dernier. Et je ne parle pas de moi."

- Votre qualification et la manière dont vous avez joué doit vous combler doublement...
Roger Federer: "Bien sûr, spécialement mon niveau de jeu. J'ai vraiment bien joué aujourd'hui. C'est la première fois que j'arrive à ce stade du tournoi et c'est très agréable. J'ai trouvé ce match difficile. J'ai profité du fait que, pendant les premiers jeux, Tomas était plus lent parce qu’une fois que la machine est lancée, il devient très dangereux. Il a très bien résisté car j'aurais pu en fait mener de deux breaks dans le premier et dans le deuxième set, mais c'est vers la fin de chaque set que j'ai réussi à faire la grande différence. J'ai bien joué aujourd'hui. Je ne lui ai rien laissé. J'ai pu jouer de manière assez agressive et bien servir. Aujourd'hui, je lisais parfaitement son service, je jouais très bien en fond de court, ce que je n'avais pas fait aussi bien lors des matches précédents. Quand vous ressentez cela, vous jouez encore mieux."

- Peut-on dire que vous avez joué votre meilleur tennis de votre carrière à Bercy aujourd'hui ?
RF: "Je pense. Oui, allez, on peut le dire, ça ne fait aucune différence. Sur la régularité, c'est la première fois que j'enchaîne autant de bons matches. L'an dernier, la surface était tellement rapide, que c'est difficile de juger. Mais je jouais déjà très bien."

- Avez-vous réalisé le match parfait ?
RF: "Je ne sais pas si le match parfait existe. Aujourd'hui, j'ai fait de bons choix, j'ai beaucoup varié, j'ai fait de bonnes choses au bon moment. C'est une grande différence dans le tennis de pouvoir sentir à quel moment quoi faire. Il fallait faire des changements contre Berdych, car cela ne pouvait pas continuer ainsi (3 défaites lors de leurs quatre dernier matches, Ndlr). A chaque fois, il me dominait du fond de court ce qui n'était pas le cas avant (8 victoires pour une défaite avant cette série ,Ndlr). J'y suis parvenu."

- Savez-vous quel est le seul joueur à avoir gagné Roland-Garros et Bercy ?
RF: "La même année ?"

- Non. Quelque soit l'année. C'est André Agassi.
RF: "Oui, je l'ai lu quelque part. C'est incroyable qu'un seule joueur l'ai fait. Je suis vraiment surpris. Je pense que ce ne sera pas le dernier (rires). Et je ne parle pas de moi. A Roland-Garros, on sait à quel point cela m'a fait plaisir de m'imposer. C'est toujours un énorme souvenir, et c'est très présent ici. C'est la même ville, les mêmes fans. Cela m'inspire beaucoup."

- Pour quelles raisons n'est que votre première qualification en finale à Bercy ?
RF: "C'était toujours difficile de programmer ce dernier tournoi de l'année pour être au meilleur de ma forme. Et il y a eu des blessures. Là, je me suis enfin donné des chances de l'emporter. Depuis, ça va mieux. Mais je n'étais pas nul quand même. Je pense que je peux gagner le tournoi cette année, ce qui n'était pas vraiment le cas avant."

- Demain, ce sera votre première finale ici. Est-ce que vous serez un peu plus nerveux ?
RF: "Je serais aussi nerveux que d'habitude. Avant, une finale, je suis toujours dans un état d'excitation. Mais que ce soit Jo ou John, le tract sera le même. Ce sera une autre finale. Je crois que ce sera la 99e. C'est toujours passionnant. J'ai un peu d'expérience pour essayer de me maîtriser. Ce qui m'inquiète le plus, c'est de bien démarrer le match. Si c'est Jo, il a un peu plus d'expérience que moi en finale ici."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze