Roger Federer
Roger Federer | AFP - GLYN KIRK

Federer et Murray s'offrent une demie

Publié le , modifié le

Roger Federer (N.2) s'est le premier qualifié pour les demi-finales du Masters de Londres grâce à sa victoire sur Robin Soderling (N.5) 7-6(7/5), 6-3 en 1h28. Quelques heures plus tard, Andy Murray s'est lui aussi octroyé le droit de participer au dernier carré, en remportant rapidement le set qui lui manquait face à David Ferrer (6-2). Il empochait même le gain de la rencontre en remportant la deuxième manche sur le même score.

Robin Soderling et Roger Federer se retrouvaient ce jeudi dans l'arène de l'O2 pour leur troisième et dernier match des phases de poules. Fort de deux victoires en deux sets contre David Ferrer et Andy Murray, le numéro 2 mondial arrivait en grand favori face au Suédois. Un adversaire face auquel il n'a enregistré qu'une seule défaite en 15 rencontres, cette année en quart de finale de Roland Garros. Si la logique a été respectée, il a fallu que le Bâlois retrouve son meilleur niveau pour s'imposer : 7-6 (7/4), 6-3. Grâce à ce troisième succès en autant de matchs, il accède ainsi pour la huitième fois de sa carrière aux demi-finales du tournoi des Maîtres en neuf participations.

Dans la première manche, le Suisse faisait très vite la différence à (1-1), profitant des volleys flottantes de son adversaire. Mais à 4-3 en sa faveur, le recordman du nombre de victoires en Grand Chelem cédait sa mise en jeu sur la première opportunité de son adversaire. Les deux hommes ne parvenant pas à se départager se retrouvaient engagés dans un tie-break indécis. Gérant mieux les points cruciaux, "Rodger" se procuraient deux balles de sets et concluait sur la seconde, profitant d'une offrande de son adversaire, laissant passer une balle au filet. (7-6) pour le Suisse en 50 min de jeu. Avec des statistiques similaires (12 aces, 15 fautes directes, une balle de break sur une opportunité) Federer empochait le gain de la première manche en faisant parler son expérience.

Frustré par son "loupé" en fin de set, Soderling se procurait d'entrée de seconde manche deux balles de break sur le service de son adversaire. Deux occasions mal négociées par le numéro 5 mondial qui voyait Federer prendre les rênes du set pour ne plus les lâcher. S'il manquait deux opportunités de ravir le service adverse à 2-2, le Suisse faisait finalement la différence à 4-3. Quelques secondes plus tard, il concluait le set sur son service : 6-3. Comme en 2009, le Suisse se qualifie pour les demi-finales où il envisage toujours de remporter une cinquième couronne.

Dans la soirée, Robin Soderling devait observer attentivement la rencontre opposant Andy Murray à David Ferrer. Il savait que l'Ecossais était le seul à pouvoir lui passer devant et obtenir le dernier billet du groupe B. Pour y parvenir, Murray n'avait besoin que du gain d'une manche, et devant son public, le Britannique ne s'est pas gêné pour le faire. Infligeant un cinglant 6-2 dans le premier set à un Ferrer sur la défensive. Ne commettant que très peu de fautes directes, et s'installant comme à son habitude au filet avec un 13/16 à la volée, Murray a déroulé. Il s'est imposé finalement en deux sets 6-2, 6-2, en 1h09 min, pour le match le plus rapide depuis le début de la compétition. Ferrer repartait quant à lui avec trois défaites en trois rencontres. Robin Soderling quitte lui aussi le tournoi, avec une seule victoire dans sa besace (contre Ferrer).

Les résultats du groupe B :

Roger Federer (SUI) bat Robin Soderling (SUE) 7-6 (7/5), 6-3
Andy Murray (ECO) bat David Ferrer 6-2, 6-2