Tennis Open Australie 2010 Murray Federer
Roger Federer | AFP - William West

Federer capitalise à Bâle

Publié le , modifié le

Roger Federer, tête de série N.1, a remporté le tournoi ATP de Bâle en battant dimanche en finale le Serbe Novak Djokovic (N.2) en trois sets, 6-4, 3-6, 6-1. Battu l'an passé par Djokovic en finale sur ce même tournoi, le Suisse a pris sa revanche, en s'offfrant du même coup le 65e titre de sa carrière, soit un de plus que l'Américain Pete Sampras.

Federer a retrouvé de l'énergie, un tennis offensif et l'envie d'en découdre. Le Suisse n'a pas lésiné sur les moyens pour reprendre à Djokovic ce titre que lui avait échappé à ce même stade de la compétition l'année dernière. Et pour cela, Federer a tout misé sur le jeu d'attaque, dans une partie spectaculaire, où les deux hommes se sont montrés à un très haut niveau, ce qui plutôt de bon augure pour eux et pour le spectacle avant Bercy. Rentrant dans le court, prenant tous les risques, Roger Federer pousse dans le 1er set Djokovic à la faute. Un break d'avance luui suffira pour remporter la première manche. Ensuite, il aura un peu plus de difficulté à maintenir le rythme alors que le Serbe a trouvé une première balle exceptionnelle qui repousse Federer et l'empêche de se porter à l'avant. La deuxième manche empochée par Djokovic, les carters étaient rebattues. Le Suisse retrouvait un second souffle et revenait à ses fondamentaux offensifs alors que la partie se jouait sur un fil. C'était Djokovic qui, sur une double faute, perdait le premier ses marques, et ne pouvait plus ensuite revenir dans la partie, débordé dans ce troisième set 6-1.

Federer a rappelé qu'il n'était pas encore usé ni sevré de victoires. Il avait à coeur d'améliorer le record de Pete Sampras. Il l'a fait. Et peut maintenant avoir dans le viseur¨Paris d'abord puis les Masters de Londres.