Jo-Wilfried Tonsga
Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga | MAXPPP - PQR - LE REPUBLICAIN LORRAIN - PASCAL BROCARD

Entrée sereine pour Tsonga

Publié le , modifié le

Tenant du titre, Jo-Wilfried Tsonga (N.1) a débuté l'Open de Moselle de bonne manière. Opposé à son compatriote Clément Reix (465e) mondial, il s'est imposé en moins de 1h20 6-3, 6-3. Ce 2e tour a été beaucoup plus compliqué pour l'Allemand Florian Mayer (N.4), tombeur avec difficultés de James Blake 6-7 (4/7), 6-3, 6-4. Le 1er tour a été fatal à Paul-Henri Mathieu, dominé par le Luxembourgeois Gilles Muller 7-6 (7/5), 6-4. Mahut est passé.

"Je suis content de m'en être sorti. C'était un match un peu en dents de scie." Jo-Wilfried Tsonga affichait un grand sourire à l'issue de sa victoire au 2e tour. Une heure vingt de match, trois jeux perdus dans chaque manche, mais pas encore de quoi pavoiser. Depuis sa disparition précoce à l'US Open au 2e tour, c'est sa première sortie sur le circuit. En face de lui, Clément Reix. Pour la première fois de sa carrière, le 465e mondial avait réussi à intégrer le tableau final d'un tournoi ATP, prolongeant ce plaisir avec une qualification pour le 2e tour, aux dépens d'Edouard Roger-Vasselin. Face au N.1 français, il a joué sa carte à fond, l'agressant sans arrêt et prenant tous les risques. Avec du déchet, il a contraint le Manceau à serrer le jeu, à s'appuyer sur son service pour s'en sortir.

Tsonga a levé le voile sur une blessure à la main droite, révélée par une photo postée par Gaël Monfils sur son compte Twitter et où le Manceau apparaît avec une attelle. "Je suis blessé au petit doigt depuis le tournoi du Queens (à la mi-juin), je prends des médicaments pour éviter la douleur", a-t-il expliqué en conférence de presse. "Je vais traîner ça un bon petit moment, sans doute jusqu'à la fin de saison, a-t-il ajouté. Je ne peux pas me faire opérer, cela ne me servirait à rien." Le Français, qui reste sur une piteuse élimination face au Slovaque Martin Klizan (alors 52e mondial) a admis être "bien plus à la recherche de mes sensations que dans la course aux Masters". Mais, a-t-il souligné, "c'est toujours bien de gagner un match comme aujourd'hui après plusieurs défaites rapides".

Muller fait tomber Mathieu

Il a fallu beaucoup plus de temps à Florian Mayer aboutisse au même résultat. Opposé au vieillissant mais toujours talentueux James Blake, l'Allemand a eu besoin de 1h50 pour valider son ticket pour le 3e tour. L'Américain conserve un bras performant, avec 16 aces à son compteur, mais doit s'incliner 6-7 (4/7), 6-3, 6-4.

Malheureusement pour Paul-Henri Mathieu, Gilles Muller a été un obstacle trop important. Sur cette surface rapide, le Luxembourgeois a mis à profit sa mise en jeu pour empêcher le Français de s'installer dans de grands échanges de fond de court. Mais ce dernier peut tout de même nourrir quelques regrets, notamment dans le 1er set, où il s'est procuré deux balles de break en toute fin de manche, sans en transformer une. Ces deux occasions ont été les deux seules de toute la rencontre. Sur son 7e ace de de la 1ère manche, Muller l'a empochée au jeu décisif (7/5) avant de faire de nouveau le break au 2e pour s'imposer 7-6, 6-4 en 1h32. Revenu dans le Top 100 après sa très longue absence, PHM poursuit son retour au plus haut niveau.

Résultats

1er tour:
Jesse Levine (USA) bat Cedrik-Marcel Stebe (GER) 6-3, 6-2
Michael Berrer (GER) bat Jan Hájek (CZE) 6-4, 2-0 (abandon)
Andreas Seppi (ITA/N.5) bat Ivan Dodig (CRO) 6-7 (7/9), 6-3, 6-4
Gilles Muller (LUX) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 7-6 (7/5), 6-4
Nicolas Mahut (FRA) bat Daniel Brands (GER) 7-6 (10/8), 7-6 (7/4)
2e tour:
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.1) bat Clément Reix (FRA) 6-3, 6-3
Florian Mayer (GER/N.4) bat James Blake (USA) 6-7 (4/7), 6-3, 6-4