Richard Gasquet déception Roland-Garros 05 2010
Richard Gasquet cherche encore la meilleure formule | AFP - Boris Horvat

Encore un nouvel entraîneur pour Gasquet

Publié le , modifié le

Richard Gasquet change d'entraîneur en s'offrant les services de l'Italien Riccardo Piatti, qu'il partagera avec Ivan Ljubicic, tout en continuant à être conseillé par Sébastien Grosjean, annonce mercredi le journal L'Equipe. L'ancien N.1 français se sépare en revanche d'Eric Deblicker car celui-ci a été promu directeur général délégué de la SASP Lagardère Paris Racing.

Où va Richard Gasquet ? Sait-il lui-même quelle direction il souhaite prendre ? A 24 ans, il a de nouveau décidé de changer d'entraîneur. Peut-être contraint pour la première fois. Erik Deblicker, son mentor de toujours, l'homme sans qui rien ne se fait depuis que le Biterrois a quitté le giron familiale de son père Francis, a été nommé directeur général délégué de la SASP Lagardère Paris Racing. "Il ne pouvait donc plus rester mon coach en même temps", explique le joueur dans L'Equipe. Quelques semaines après avoir décidé de travailler avec Sébastien Grosjean, tout était donc à refaire.

Après Francis Gasquet, Eric Winogradsky, Tarik Benhabilès, Andreï Chesnokov, Guillaume Peyre, ou encore Gabriel Markus, le 31e joueur mondial a porté son choix sur Riccardo Piatti. L'Italien de 52 ans est déjà l'entraîneur d'Ivan Ljubicic, et les deux joueurs vont donc le partager. Un montage un peu étrange, déjà utilisé entre certains Français, mais qui démarrera véritablement après la tournée américaine, conduite par Grosjean, pour la période sur terre-battue et sur gazon. "Ils ont le même programme", souligne Piatti en parlant de ses deux poulains. "Après, on fera le point." Ancien entraîneur de Furlan ou de Carati, il a également déjà vécu l'expérience de la doublette, avec le Croate et à l'époque le jeune Novak Djokovic: "Je pense que ça a été une expérience réussie", dit-il.

Il y a donc un peu de temps avant que le trio n'entre vraiment en action, et il sera alors l'heure de voir si deux discours (Grosjean et Piatti) ne vont pas venir s'entrechoquer dans la tête d'un Richard Gasquet toujours très attendu. L'ancien N.1 français doit pour le moment soigner son épaule inflammée, qui l'a contraint au forfait à Rotterdam la semaine dernière mais qui ne devrait pas le tenir écarté du tournoi de Dubaï la semaine prochaine.