Gaël Monfils lors de son quart de finale face à Novak Djokovic, le 28 février 2020
Gaël Monfils lors de son quart de finale face à Novak Djokovic, le 28 février 2020 | AFP

Dubaï : Gaël Monfils si près, si loin de Novak Djokovic

Publié le , modifié le

Au terme d'un match d'anthologie, Novak Djokovic a finalement pris le dessus face à Gaël Monfils en demi-finale à Dubaï. Alors que le Français a dominé le premier set, le numéro 1 mondial s'est ensuite chargé de renverser la tendance (2-6, 7-6(8), 6-1). Le Serbe signe une 17e victoire contre le Tricolore qui a pourtant réalisé la meilleure performance de sa carrière contre lui. Cette défaite met fin à une série de 12 succès d'affilée de la part du numéro 1 français qui n'a jamais été aussi proche d'une première victoire contre "Nole".

Il ne partait pas favori et pourtant, Gaël Monfils a plusieurs fois mis en difficulté la montagne serbe. A l'image d'un premier set quasiment à sens unique, le Français a signé une belle prestation face à Novak Djokovic malgré une défaite en trois sets (2-6, 7-6(8), 6-1) et 2h35 de jeu. Le numéro 9 mondial était pourtant proche d'un exploit en poussant le "Djoker" au tie-break lors du deuxième set 7-6(8). Épuisé et déstabilisé, le joueur de 33 ans s'est finalement écroulé en troisième manche, laissant filer Novak Djokovic tout droit vers la finale face à Stéfanos Tsitsipas ce samedi.

Depuis leur première confrontation en 2005 à l'US Open, le Tricolore ne s'est jamais imposé. 17 confrontations plus tard, le résultat est toujours le même. Mais "La Monf" peut tout de même se féliciter car il vient de réaliser la meilleure performance de sa carrière face au numéro 1 mondial. C'est la quatrième fois que le Français remporte le premier set entre les deux hommes. La première fois était lors des Jeux Olympiques d'été 2008 à Beijing (4-6), puis au Masters 1000 de Cincinnati en 2011 (3-6) et enfin à l'Open d'Australie en 2018 (4-6). Mais jamais Gaël Monfils n'avait réussi à pousser son adversaire jusqu'au tie-break lors du deuxième set. De son côté, le Serbe poursuit sa série avec désormais 17 succès d'affilée et aucune défaite en 2020.

La fin d'une série

En pleine forme physique depuis le début de la saison, le numéro 1 français voit donc sa belle série s'arrêter à 12 victoires d'affilée sur le circuit. Sa dernière défaite datait du 21 janvier dernier face à Dominic Thiem en quart de finale de l'Open d'Australie (6-2, 6-4, 6-4). Avec seulement deux défaites en 2020, son premier bourreau de l'année n'était autre que sa bête noire : Novak Djokovic. Le 6 janvier, les deux joueurs s'étaient en effet déjà rencontrés lors de l'ATP Cup et le Serbe avait dominé la partie en deux sets (6-3, 6-2). Depuis, le Tricolore était devenu inarrêtable. Vainqueur de deux tournois en deux semaines (Montpellier puis Rotterdam), seul un géant du tennis mondial pouvait mettre fin à sa série. Déjà demi-finaliste l'année dernière à Dubaï face à Stefanos Tsitsipas (4-6, 7-6(4), 7-6(4)), le numéro 9 mondial s'arrête donc une nouvelle fois aux portes de la finale. Mais sa prestation face au N.1 mondial laisse entendre qu'il peut encore glaner quelques places au classement.