Monfils Dubai

Dubai : Gaël Monfils descendra-t-il de son nuage face à Novak Djokovic ?

Publié le , modifié le

C'est le choc de ces demi-finales à Dubai. Alors que Stéfanos Tsitsipas affrontera Daniel Evans, la seconde affiche de ce vendredi est beaucoup plus pimentée. D'un côté Novak Djokovic : numéro 1 mondial et quadruple vainqueur du tournoi (2009, 2010, 2011 et 2013), le Serbe survole la concurrence. De l'autre côté, Gaël Monfils. Auteur d'un début de saison impressionnant, le Français a déjà remporté deux tournois (Montpellier et Rotterdam) et comptabilise 12 succès d'affilée.

Qui de Novak Djokovic ou Gaël Monfils décrochera son ticket pour la finale ? Bien que la réponse semble évidente au premier abord, la forme physique du Français pourrait bien poser quelques soucis au numéro 1 mondial. Avec 16 victoires et deux défaites depuis le début de cette année 2020, le joueur de 33 ans emploie les gros moyens. Sa dernière défaite en date remonte à janvier dernier, contre Dominic Thiem en 8es de finale de l'Open d'Australie. Depuis, le numéro 9 mondial enchaîne les victoires (12). 

Après avoir remporté deux tournois en l'espace de deux semaines (Montpellier face à Vasek Pospisil puis Rotterdam face à Félix Auger-Aliassime), "La Monf" compte bien continuer sur sa lancée. Déjà demi-finaliste l'année dernière à Dubai, il a de nouveau décroché une place dans le dernier carré en battant facilement son compatriote Richard Gasquet ce jeudi (6-3, 6-3). Mais le plus dur reste encore à venir car le prochain adversaire est d'une toute autre envergure.

à voir aussi Dubai : Gaël Monfils sort Richard Gasquet pour une demie et signe un 12e succès d'affilée Dubai : Gaël Monfils sort Richard Gasquet pour une demie et signe un 12e succès d'affilée

16 confrontations et 0 succès contre le Serbe

Le Tricolore, qui ne cesse de confirmer sa forme, devra s'accrocher pour secouer le "Djoker". En 16 confrontations entre les deux hommes, Gaël Monfils n'a jamais gagné un seul match. La dernière opposition est d'ailleurs très récente : le 6 janvier 2020 lors de l'ATP Cup où le Serbe l'avait emporté haut la main en deux sets (6-3, 6-2). En pleine confiance depuis sa victoire à l'Open d'Australie, le numéro 1 mondial survole le tournoi. En véritable bourreau, le Serbe s'est d'abord débarrassé de Malek Jaziri (6-1, 6-2), puis de Philipp Kohlschreiber (6-3, 6-1), pour finalement donner une leçon au jeune Karen Khachanov (6-2, 6-2) ce jeudi en quart de finale.

Le numéro 1 français est donc prévenu, le Serbe n'est pas venu pour épargner ses adversaires mais bien pour décrocher une cinquième victoire dans la mégalopole des Emirats arabes unis.