ATP Madrid Djokovic Novak 052011
Rien n'arrête Novak Djokovic en ce moment... | AFP - Pierre Philippe Marcou

Djokovic retrouve Murray

Publié le , modifié le

Comme en 2009, la finale du Masters de Miami opposera Andy Murray à Novak Djokovic. L'Ecossais a bénéficié du forfait de Rafael Nadal en demi-finales. Le numéro un mondial, tenant du titre, s'est, lui, débarrassé de Juan Monaco en deux sets contrastés (6-0, 7-6(5)).

"Le premier set a été incroyable, Novak a joué comme un numéro un mondial et c'était vraiment dur pour moi". Ses compliments sortent de la bouche de Juan Monaco, victime de Novak Djokovic en demi-finales du Masters de Miami vendredi. Et pourtant, il a fallu plus de deux heures au tenant du titre pour écarter l'Argentin. La faute à un second set en demi-teinte et à un adversaire qui a profité des erreurs adverses pour y croire.

Loin d'être souverain au service, Djokovic s'est retrouvé sous pression. Après une première manche empochée aisément (6-0) face à un adversaire qui n'a inscrit que huit points en 27 minutes, le Serbe a bataillé pour éviter un troisième set. "C'était un match très similaire à celui contre Ferrer (jeudi en quart de finale), explique Nole. J'ai commencé à fond, en tentant des choses et en étant agressif, mais je n'ai pas été capable de conclure quand il a fallu. Je savais que ça ne serait pas facile, je suis content de passer".

Nadal renonce

Le vainqueur de l'Open d'Australie aurait pu se mettre rapidement à l'abri alors qu'il avait fait le break et servait pour le match à 5-4. Mais comme face à David Ferrer, il n'a pas su conclure. Après huit balles de break, Monaco arrachait le tie-break. Mais sur sa seconde balle de match, Djokovic avait finalement le dernier mot (7 points à 5). Un nouveau succès en deux sets pour l'homme fort du circuit ATP qui n'a toujours pas laissé de manche en route à Miami.

En finale, le Serbe retrouvera une vieille connaissance, Andy Murray. Comme en 2009. Mais cette fois, le vainqueur 2011 espère bien avoir raison de l'Ecossais. Cependant, la fraîcheur sera du côté du numéro quatre mondial qui n'a pas eu à verser la moindre goutte de sueur après sa victoire par forfait face à Rafael Nadal, diminué par une blessure à un genou. Murray avait déjà bénéficié du forfait de Milos Raonic (cheville) au 3e tour. "Deux en une semaine est étrange. Cela n'arrive pas souvent et cela ne m'était jamais arrivé. Je ne sais pas comment je me sentirai en finale mais je serai certainement frais", s'amuse Murray qui affrontera Djokovic pour la 3e fois de la saison (un succès partout). 

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS