Novak Djokovic
Novak Djokovic | BEN STANSALL / AFP

Djokovic maintient le suspense pour Tsonga

Publié le , modifié le

Le Serbe Novak Djokovic (N.1) s'est qualifié pour les demi-finales du Masters en battant le Tchèque Tomas Berdych (N.6) en deux sets 6-2, 7-6 (8/6), ce vendredi à Londres. Un succès en deux sets qui permet à Jo-Wilfried Tsonga (N.7) d'espérer se qualifier pour les demi-finales à condition de battre Andy Murray (N.3) en deux manches ce soir. Le Suisse Roger Federer (N.2) avait pris le premier billet pour les demi-finales jeudi.

Novak Djokovic a montré contre Tomas Berdych pourquoi il était bien le numéro 1 mondial. D'abord par le jeu, en surclassant son rival dans le premier acte. Ensuite grâce à son mental hors pair, en retournant deux situations compromises dans la deuxième manche où il a dû combler un break de retard puis un jeu décisif mal engagé. 

Le meilleur joueur du monde depuis deux ans –sur la régularité- ne doute quasiment jamais. Ou alors il le masque si bien que ses rivaux finissent presque toujours par craquer avant lui. Andy Murray en avait fait l'amère expérience mercredi: l'Ecossais avait mené un set à rien et il était passé tout près de conclure en deux temps. Finalement, Djokovic s'en était sorti de façon magistrale alors qu'il avait tout le public contre lui. 

Intraitable mentalement

Contre Tomas Berdych, le vainqueur de l'Open d'Australie a moins souffert malgré une très belle réplique du Tchèque au deuxième acte. L'entame de match du Belgradois a été impressionnante. Servant beaucoup mieux que son adversaire (74% de premiers services contre 48 et surtout 67% de deuxièmes balles contre un médiocre 34), Djokovic a pris la mesure de la rencontre d'emblée, comme il n'avait pas su le faire depuis le début de ce Masters. Même s'il a commis 11 fautes directes (comme Berdych), "Djoko" a réussi 12 coups gagnants à 3 et il a logiquement converti deux des cinq occasions de breaker pour s'imposer (6-2). 

Berdych s'est rebellé dans la deuxième partie de la rencontre, recollant d'abord après le break initial de son rival pour se retrouver nettement devant (4-1 puis 5-2). Djokovic est revenu au score mais il s'est de nouveau retrouvé mal embarqué dans le jeu décisif ponctuant ce set serré. Mené à la marque (6-3), le Slave est revenu au forceps pour égaliser à 6-6 avant de conclure (8-6). De façon magistrale et comme d'habitude*. En fait, comme un vrai numéro 1 mondial.

*C'était la 11e victoire du Serbe en 12 matches face à Berdych. Eliminé, ce dernier va pouvoir se consacrer à la finale de la Coupe Davis contre l'Espagne, qui commence vendredi prochain à Prague.

Novak Djokovic : "C'est la première fois que je gagne mes trois matches de poule au Masters. C'est encourageant. (au moment des trois balles de set de Berdych) J'ai essayé de penser simplement et de me battre sur chaque balle. Parfois ça marche, parfois non. (à propos de la santé de son père, qui a été hospitalisé récemment pour des problèmes pulmonaires). Nous avons de bonnes nouvelles tous les jours, ce qui me rend heureux et me permet de me relâcher sur le court. Sur le terrain, j'essaie de déconnecter et de penser seulement au match. Ca a marché pour le moment."

Tomas Berdych : "J'ai eu ma chance dans le tie-break du deuxième set. Si je les avais saisies, j'aurais peut-être eu d'autres occasions de le bousculer dans le troisième, mais ce ne sont que des si, ça ne s'est pas produit. J'ai maintenant une autre grosse semaine devant moi (la finale de la Coupe Davis contre l'Espagne à Prague). Je vais essayer de me préparer aussi bien que possible. J'espère que le meilleur moment de ma saison est encore à venir".