Novak Djokovic
Novak Djokovic | SEBASTIEN NOGIER / AFP

Djokovic est de retour

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a assuré lundi avoir oublié le drame qui l'avait frappé à Monte-Carlo, avec la mort de son grand-père, et être prêt à défendre son titre au Masters 1000 de Madrid, qui a débuté en douceur par une explication entre seconds rôles. Il y a a trois semaines, le Serbe avait atteint la finale mais, épuisé mentalement, il avait cédé dans les grandes largeurs face au N.2 mondial Rafael Nadal.

Djokovic a coupé complètement depuis ce match pour se ressourcer, renonçant  même à son tournoi de coeur, dans sa ville de Belgrade. "Je n'étais pas  émotionnellement prêt", a-t-il expliqué. "J'ai eu une semaine supplémentaire  pour me reposer, me préparer et m'entraîner." "Tout ce qui s'est passé est derrière moi et je me sens bien. Je me suis  vraiment bien entraîné ces dix derniers jours et bien préparé pour cette  semaine", a affirmé "Djokovic qui, l'an passé en finale à Madrid, avait mis fin à deux ans d'invincibilité de Nadal sur terre battue. 

Il s'est un peu épanché sur le revêtement qui fait tant parler. Ion Tiriac, le directeur du tournoi madrilène, a obtenu de tester cette année pour la  première fois une terre battue de couleur bleue, censée offrir un meilleur  confort visuel aux spectateurs. "La chose la plus décevante du point de vue des joueurs, c'est  que cela a été décidé sans notre consentement. Je ne reproche rien aux  organisateurs qui défendent leurs intérêts. Mais l'ATP aurait dû mieux  représenter les droits des joueurs." Djokovic fera son entrée en lice mardi, comme le Tchèque Tomas Berdych (N.7  mondial). Les autres principales têtes de série auront encore quelques heures  pour apprivoiser cette nouvelle surface, puisqu'ils ne débuteront que mercredi.

La journée de lundi a été des plus tranquilles dans le tableau masculin, où  aucun des meilleurs mondiaux n'étaient en lice. Son compatriote serbe, Viktor Trocïki a sorti l'Américain Donald Young 6-1, 4-6, 6-1.  La seule tête de série engagée, l'Espagnol Nicolas Almagro (/N.11) a sorti le Colombien Santiago Giraldo 6-7  6-3, 6-3.

1er tour

Viktor Troicki (SRB) bat Donald Young (USA) 6-1, 4-6, 6-1
Nicolas Almagro (ESP/N.11) bat Santiago Giraldo (COL) 6-7 (5/7), 6-3, 6-3
Mikhail Youzhny (RUS) bat Javier Martí (ESP) 6-3, 6-2
Ryan Harrison (USA) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 7-6 (7/3), 7-6 (7/5)
Alejandro Falla (COL) bat Juan Ignacio Chela (ARG) 6-3, 2-6, 6-2
Igor Andreev (RUS) bat Juan Carlos Ferrero (ESP) 6-4, 7-6 (7/4)
Daniel Gimeno (ESP) bat Victor Hanescu (ROM) 7-6 (7/3), 4-6, 6-3
Guillermo García-López (ESP) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-4, 3-6, 6-4

Christian Grégoire