Djokovic victoire 1/2 US Open 092010
Novak Djokovic satisfait de sa victoire | AFP - STAN HONDA

Djokovic de retour sur les lieux de l'exploit

Publié le , modifié le

Tenant du titre et très en forme depuis plusieurs semaines, Novak Djokovic ne cache pas son plaisir de revenir à Bercy, là où il garde "l'un des plus beaux souvenirs de ma carrière". L'accélération de la surface d'une année sur l'autre ne semble pas l'inquiéter, lui qui a clairement fixé sa priorité sur la victoire en finale de la Coupe Davis en décembre contre la France. Mais "je ne suis pas quelqu'un qui calcule", signale-t-il.

Novak Djokovic sait qu'il est très attendu. A Bercy en tant que tenant du titre, et en France en tant que leader de l'équipe de Serbie à moins d'un mois de la finale de la Coupe Davis, le N.3 mondial sera une attraction. Comme souvent depuis quelques années, et particulièrement depuis quelques semaines qui l'ont vue très bien jouer. S'il affirme qu'il n'a "jamais été un joueur qui calcule" et qu'il donne "toujours tout à chaque match", il concède que la finale de la Coupe Davis est sa grande priorité de fin de saison. Sans calcul officiellement, le Serbe se prépare à débuter le tournoi de Bercy face à Juan Monaco.

- Que ressentez-vous à l'heure de débuter ce tournoi qui vous a donné tant de plaisir l'an dernier ?
- "C'est vrai que c'était l'un des plus beaux souvenirs de ma carrière. Gagner Bercy l'année dernière, après une grande semaine, et sortir de cette finale victorieux contre Monfils après trois heures de tennis intensif, c'était passionnant. Cela a été une bonne fin d'année mais je suis bien conscient que ce sera difficile de réussir cet exploit à nouveau cette année. Je suis quand même très en forme et j'ai toutes les raisons de croire que je peux obtenir de bons résultats."

- Les joueurs disent que le court est plus rapide que l'année dernière. Avez-vous pu le constater ?
- "J'ai joué sur le court d'entraînement, la première impression était que la surface est plus rapide que l'année dernière. Je suppose qu'il va falloir s'y adapter, et c'est la même chose pour tout le monde. D'une manière générale, tout au long de l'année j'ai bien joué sur toutes les surfaces. Le premier match sera piégeux car Monaco joue très bien dernièrement. Il a en plus déjà pu jouer un match, alors que moi, je n'ai pas commencé le tournoi. J'espère pouvoir m'habituer à la surface rapidement, et pouvoir jouer le mieux possible."

- Que faut-il faire pour s'adapter à cette surface ?
- "Cela dépend du jeu de chaque joueur évidemment. Il faut jouer de manière plus agressive et mentalement, faire preuve de beaucoup de patience surtout quand on est opposé à un gros serveur. A ce moment, on n'a pas beaucoup d'occasions. Plus les points se terminent vite, plus il faut courir vite bien évidemment, et il faut trouver un meilleur équilibre. Il y a beaucoup de choses. Il faut être très concentré sur chaque point, parce que dans ces matches, un ou deux points peuvent être décisifs sur un match."